Techno
03:41 12 août 2010 | mise à jour le: 12 août 2010 à 03:41 temps de lecture: 2 minutes

De quelle façon Internet a-t-il évolué au Québec, entre 1995 et 2010?

Le sondage récemment effectué
par Yahoo! démontre à quel point Internet a transformé les habitudes de
vie des Québécois, en révolutionnant notamment la façon de gérer divers
volets de la vie personnelle et professionnelle.

Bien que Yahoo! nous apprenne que la majorité
des Québécois serait capable de se débarrasser de leurs gadgets
électroniques, il ne faudrait surtout pas les déconnecter d’Internet.
Son usage semble bien trop ancré dans nos habitudes.

Par exemple, environ 39 % des francophones consultent leurs courriels
dès leur réveil. Parmi les 83 % des répondants affirmant qu’Internet a
simplifié leur vie, 72 % estiment que le Net leur a fait économiser de
l’argent et du temps (67 %).

En 1995, seuls 21 % des Québécois affirmaient détenir de bonnes
notions d’Internet, alors que ce taux a grimpé à 92 % en 2010. À
l’échelle du Canada, 82 % des répondants font confiance à leurs
capacités Internet.

Portrait évolutif de quelques activités pratiquées sur le web
– Lire des nouvelles et s’informer était l’activité la plus populaire
sur le Web en 1995 (19 %) et l’est toujours en 2010 avec 68 %;
– L’échange de courriel a toujours été la façon privilégiée de communiquer en ligne, tant en 2010 (87 %) qu’en 1995 (49 %);
– L’utilisation de plateformes sociales est l’activité ayant connu la
plus grande croissance, probablement en raison de la multiplication des
réseaux et la plus grande accessibilité des ordinateurs. Elle est passée
de 3 % en 1995 à 67 % en 2010;
– L’utilisation des moteurs de recherche a presque atteint son point de
saturation en 2010 avec un taux 85 %, alors que ce taux d’utilisation ne
s’élevait qu’à 32 % en 1995.
– Près de 40 % des utilisateurs de la messagerie instantanée disent
l’utiliser de façon hebdomadaire, ce qui est le double des données
datant de 1995.

Petite synthèse de l’adoption d’Internet et de ses services au Québec
La saveur historique de l’étude de Yahoo! est particulièrement
intéressante. Par exemple, saviez-vous que le pic de la pénétration
d’Internet dans les foyers aurait eu lieu entre 1996 et 2000? Durant ces
années, 39 % des foyers se sont dotés d’un accès au Web, 30 % des
Québécois ont acheté leur premier ordinateur et 47 % ont obtenu leur
première adresse courriel.

Les achats en ligne ne sont toutefois devenus populaires qu’entre
2006 et 2010,une période durant laquelle 34 % des Québécois ont réalisé
leur premier achat.

Articles similaires