Techno

#FireChallenge sur les réseaux sociaux: pourquoi on ne joue plus

#FireChallenge sur les réseaux sociaux: pourquoi on ne joue plus

Il faut arrêter cela immédiatement. MAINTENANT. En tant que père et blogueur sur les réseaux sociaux, je suis doublement concerné par ce que je viens de découvrir aujourd’hui et je n’ai qu’un mot: Pourquoi?

Comme si le soit-disant jeu «Neknomination» sur Facebook n’avait pas assez fait de morts (au moins 5 recensés), voici qu’un autre supposé divertissement pour adolescents est en train de faire des ravages sur les réseaux sociaux. Et il est encore plus dangereux que le précédent. Tagué avec le mot-clé #FireChallenge, il consiste à allumer un feu sur son ventre ou sur son torse avec de l’alcool à brûler ou de l’allume-feu pour barbecue, puis tenter de l’éteindre immédiatement après, si possible dans une douche.

Non vous ne rêvez pas, vous venez bien de lire ceci. Malheureusement.

Inutile de vous dire que «s’amuser» à s’immoler puis se passer sous l’eau dans la seconde qui suit est plus que dangereux. Cela relève de l’inconscience ou carrément de l’ignorance. C’est d’ailleurs cette dernière qui fait le plus peur. Comment leur dire d’arrêter si ce n’est en faisant suivre cet article à vos amis et enfants pour leur dire que jouer avec sa vie n’a rien de drôle, surtout quand à l’autre bout du monde, des millions de personnes luttent pour la leur à chaque jour, à chaque seconde qui passe.

Le pire dans ce challenge du feu, c’est qu’il ne concerne pas un seul réseau social, mais quatre au minimum: les tags pleuvent sur Vine, Facebook, Twitter et YouTube.

Informez vos jeunes ou vos camarades de classe, dites leur d’arrêter avant qu’il ne soit trop tard. Il n’y a pas encore eu de mort au moment d’écrire ces lignes, mais les blessés se comptent par dizaines aux États-Unis seulement, dont certains dans un état grave. Des brûlures au deuxième et même au troisième degré.

Il faut arrêter ça tout de suite. Essayons d’utiliser les réseaux sociaux à bon escient et protégeons nos jeunes. Il y a tant de choses belles à voir et à découvrir.