Techno
13:43 1 septembre 2014 | mise à jour le: 1 septembre 2014 à 13:52 temps de lecture: 2 minutes

Magasiner sur Instagram, une pratique qui se développe

Magasiner sur Instagram, une pratique qui se développe

La chaîne de magasins Nordstrom a annoncé mercredi 27 août offrir à ses clients la possibilité de magasiner via Instagram. Loin d’être un cas isolé, c’est en réalité une nouvelle tendance qui commence à émerger, touchant même les magazines de mode tels que Vogue qui s’y est mis il y a quelques mois.

La chaîne de grands magasins Nordstrom s’est associée à la société Curulate et sa plate-forme Like2Buy. Le principe est simple: sur la page Instagram du magasin, sous le paragraphe de présentation, se trouve un lien like2buy. Lorsque l’utilisateur clique dessus, il se retrouve sur une page répertoriant toutes les photos du compte. En cliquant sur celles qui l’intéressent, il est directement redirigé vers le site de Nordstrom, sur le produit recherché.

Cette pratique se développe de plus en plus. Il y a quelques mois, le magazine Vogue US transformait son compte Instagram pour en faire une plate-forme shopping, dans la foulée de nombreux bloggeurs, déjà alléchés par les nombreux liens affiliés que le réseau social peut représenter. Ici, le concept est un peu différent, puisque c’est la plateforme Liketoknow:it qui est utilisée. Une fois enregistré sur le site, dès l’utilisateur « aimera » une photo Instagram où figure un lien liketoknowit, un email répertoriant les produits visibles sur le cliché et prêts à être achetés, lui sera envoyé.

Cependant, il est encore tôt pour voir toutes les photos postées sur Instagram se transformer en lien cliquable. Comme le soulignait Fashionista il y a quelques mois, contrairement à Facebook ou encore Twitter, il est impossible pour un utilisateur de charger une photo avec un lien affilié sur Instagram, ce qui complique invariablement le processus. Mais, à voir le nombre d’applications lancées chaque jour, nul doute qu’il ne s’agit que d’une question de temps avant que l’Instashopping ne devienne la norme.