Vie numérique
05:00 5 février 2020 | mise à jour le: 5 février 2020 à 21:10 temps de lecture: 3 minutes

Essai de xCloud, l’arme secrète de Xbox

Essai de xCloud, l’arme secrète de Xbox

Le service de jeu en diffusion Project xCloud de Microsoft est offert gratuitement en version bêta depuis une semaine au Canada. S’il y a encore place à l’amélioration, son intérêt à long terme semble déjà évident.

Projet xCloud permet de jouer à des jeux Xbox One sur un téléphone intelligent. Les logiciels ne sont pas installés sur l’appareil mobile, mais plutôt dans les serveurs de Microsoft, qui diffuse ensuite la partie par l’internet de la même façon que YouTube diffuse une vidéo sans exiger son téléchargement au préalable.

Project xCloud rappelle notamment Stadia, le service de diffusion de jeux lancé par Google l’automne dernier.

Project xCloud fonctionne assez bien, surtout avec les jeux plus lents, comme ceux de stratégie ou qui misent sur l’histoire plutôt que l’action. Pour les jeux de tir, la latence et le délai provoqués par la manette Bluetooth rendent l’expérience un peu moins agréable.

C’est tout à fait jouable, mais la qualité est encore loin de ce qu’il est possible d’obtenir avec sa Xbox One à la maison. Certains jeux paraissent aussi moins bien sur un petit écran de téléphone que sur une grande télévision.

Si Stadia est un peu plus avancé – on peut y jouer sur une télé ou un ordinateur en plus de son téléphone, par exemple –, le service de Microsoft dispose pour sa part de l’avantage du nombre de jeux. Plus de 65 titres sont offerts pour l’instant, et tous peuvent être utilisés gratuitement. On y trouve des franchises comme Gears of War, Destiny et Civilization.

On ignore encore quel sera le modèle d’affaires de xCloud (les jeux ne seront pas gratuits éternellement). Tout indique cependant que Microsoft pourrait notamment combiner son service avec Xbox Game Pass, afin de créer un véritable Netflix du jeu vidéo.

Microsoft mise depuis quelques années sur le Xbox Game Pass, un service qui permet, pour 11,99$ par mois, de télécharger gratuitement une centaine de jeux. La liste varie tous les mois: certains titres sont ajoutés, d’autres sont retirés. Avec des logiciels qui dépassent désormais régulièrement 50 Go, essayer une nouveauté ne se fait toutefois pas aussi facilement qu’on l’aimerait.

C’est ce que xCloud pourrait changer. En combinant ses deux services, les joueurs pourront passer rapidement d’un titre à l’autre et pourront prendre le temps d’essayer des options qu’ils auraient peut-être laissées de côté auparavant.

La Xbox One est probablement la grande perdante de la génération de consoles actuelle. Alors que les nouvelles consoles arriveront d’ici la fin de l’année, xCloud et Xbox Game Pass fournissent des atouts de taille à Microsoft dans la lutte qui se dessine. Des atouts qui confèrent à l’entreprise une position avantageuse par rapport à ses concurrents Nintendo et Sony.

Articles similaires