Uncategorized

Le syndicat des employés d’entretien de la STM devant le Tribunal du travail

MONTRÉAL — Le syndicat des employés d’entretien de la Société de transport de Montréal se retrouve devant le Tribunal du travail, jeudi, la STM affirmant en avoir assez des ralentissements de travail qui réduisent le nombre d’autobus sur la route pour les usagers.

Le syndicat des 2400 employés d’entretien de la STM, affilié à la Fédération des employés des services publics de la CSN, n’a toujours pas renouvelé sa convention collective. Et les négociations sont particulièrement laborieuses.

Le premier témoin entendu jeudi a précisé que 1424 autobus sont requis à l’heure de pointe du matin pour garantir le service promis à la population.

La Presse canadienne