Uncategorized

Le budget fédéral de 2019 en chiffres

Le budget fédéral de 2019 en chiffres
Photo: Justin Tang / La Presse canadiene

OTTAWA — Voici un résumé en chiffres du budget présenté mardi par le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau:

19,8 milliards $: déficit prévu pour l’année financière 2019-2020, en hausse de 200 millions $ par rapport à l’énoncé économique de l’automne dernier. Le gouvernement prévoit réduire le déficit à 9,8 milliards $ en 2023-2024.

2,2 milliards $: somme supplémentaire que le gouvernement compte investir pour les projets d’infrastructures les plus pressants des municipalités et des communautés des Premières Nations.

2,15 milliards $: somme qui sera disponible au cours des prochaines années pour compenser les pertes des producteurs laitiers, de volaille et d’oeufs, en raison des brèches dans le système de gestion de l’offre résultant des accords de libre-échange avec l’Europe et les pays de la zone Pacifique ainsi que le nouvel ALÉNA.

1,7 milliard $: montant qui sera consacré sur cinq ans à la nouvelle Allocation canadienne pour la formation, qui doit permettre aux travailleurs d’accumuler des crédits en vue d’une nouvelle formation ou de l’acquisition de compétences. Les travailleurs admissibles âgés de 25 à 64 ans pourraient accumuler jusqu’à 5000 $, au rythme de 250 $ par année.

1,18 milliard $: somme sur cinq ans que le gouvernement compte consacrer à l’enjeu de la migration irrégulière.

500 millions $: somme annuelle que le gouvernement compte consacrer à compter de 2022-2023 pour réduire les coûts des médicaments pour le traitement des maladies rares.

35 millions $: somme sur quatre ans que le gouvernement consacrera à un bureau de transition en vue de la mise sur pied d’une Agence canadienne des médicaments. Ottawa entend discuter au cours des prochains mois avec les provinces et territoires à propos de la création d’une telle agence qui offrirait une couverture des médicaments sur ordonnance au pays.

35 000 $: montant maximal qui pourra être retiré d’un REER pour l’achat d’une première propriété, en hausse par rapport au plafond précédent de 25 000 $.

5000 $: montant maximal d’un nouvel incitatif fédéral pour l’achat d’un véhicule électrique ou à piles à hydrogène dont le prix de détail est de moins de 45 000 $. Cette mesure doit coûter 300 millions $ sur trois ans.

95 pour cent: cible nationale que se fixe le gouvernement pour les foyers et entreprises qui auront accès à l’internet haute vitesse d’ici à 2026, avec l’espoir d’atteindre 100 pour cent d’ici à 2030.

La Presse canadienne