Uncategorized

Jagmeet Singh dit avoir parlé d’environnement avec François Legault

Jagmeet Singh dit avoir parlé d’environnement avec François Legault
NDP leader Jagmeet Singh speaks to reporters after the tabling of the federal budget in the House of Commons on Parliament Hill in Ottawa on Tuesday, March 19, 2019. THE CANADIAN PRESS/Justin Tang

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, dit avoir discuté d’environnement avec François Legault, mais il a évité de dire s’il pensait que le premier ministre du Québec devrait en faire une priorité comme son parti.

MM. Singh et Legault se sont rencontrés lundi après-midi au bureau du premier ministre à Montréal et ils ont parlé notamment d’immigration et des fonds d’infrastructures pour les projets de transport en commun.

En point de presse au terme de la rencontre, M. Singh a fait état de discussions positives avec le premier ministre. Le NPD s’est notamment engagé à travailler pour garantir un financement stable et durable pour bien intégrer les nouveaux arrivants.

Le parti souhaite aussi revoir les critères d’accessibilité du fonds d’infrastructures pour les projets de transport en commun, qui ne profite qu’à Montréal en ce moment, a déploré le chef adjoint du NPD, Alexandre Boulerice, qui était aussi au point de presse. Le NPD souhaite que les plus petites villes, comme Québec et Trois-Rivières, y aient accès.

Mais il a aussi été question d’environnement pendant cette rencontre, selon M. Singh, qui ne s’est toutefois pas prononcé sur l’approche de François Legault sur cet enjeu «primordial» pour son parti.

Le premier ministre aurait mentionné notamment des projets de transport en commun et d’électrification des transports, mais le NPD veut aller plus loin, a soutenu son chef.

«On veut vraiment transformer notre économie vers une économie verte, on veut investir dans les énergies renouvelables», a-t-il indiqué.

Les discussions avec M. Legault sur le sujet se sont toutefois limitées aux transports en commun et à l’électrification des transports, selon M. Singh. «Il m’a semblé qu’il était ouvert sur ces enjeux», a-t-il affirmé.