Uncategorized

La bonne humeur passerait par la bienveillance envers les autres

La bonne humeur passerait par la bienveillance envers les autres
Photo: La Presse canadienne/AP/Jacquelyn MartinLes sujets qui ont souhaité le bonheur des autres ont rapporté être plus heureux, plus «connectés», plus empathiques et moins anxieux.

MONTRÉAL — Les gens qui font preuve de bienveillance envers les autres sont plus heureux et moins anxieux, ont constaté des chercheurs de l’Université Iowa State.

Ces chercheurs ont demandé à des étudiants universitaires de déambuler dans un immeuble pendant 12 minutes. Quand ils croisaient des gens, les participants devaient soit leur souhaiter secrètement d’être heureux, soit réfléchir aux espoirs et aux émotions que nous partageons tous, soit trouver une raison pour se juger supérieurs à eux.

Le groupe témoin de participants devait se concentrer sur l’apparence externe (les vêtements, la coiffure, etc.) de ceux qu’ils rencontraient.

La première des trois stratégies est celle qui a généré le plus de bienfaits: les sujets qui ont secrètement souhaité le bonheur des autres ont rapporté être plus heureux, plus «connectés», plus empathiques et moins anxieux.

Les chercheurs ont également constaté que cette stratégie portait des fruits pour tous, que celui qui la pratique soit naturellement bienveillant ou plutôt porté au narcissisme.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le Journal of Happiness Studies.

 

La Presse canadienne