Uncategorized

Valérie Plante et l’opposition parlent d’une seule voix sur la laïcité

Valérie Plante et l’opposition parlent d’une seule voix sur la laïcité
Photo: Paul Chiasson/La Presse CanadienneLa mairesse de Montréal, Valérie Plante

MONTRÉAL — La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le chef de l’opposition officielle, Lionel Perez, ont parlé d’une seule voix, lundi, pour réitérer le caractère laïc de Montréal, tout en appuyant le droit de tous de vivre selon leurs convictions religieuses.

Mme Plante a tenu à souligner que l’inclusion «se passe bien à Montréal», où l’ouverture, la tolérance et le respect priment avant tout.

Personne ne devrait vivre dans l’incertitude de son emploi parce qu’il choisit de pratiquer sa religion, a-t-elle indiqué, ajoutant qu’il n’y avait pas lieu de mettre en opposition nos valeurs et notre culture et la charte des droits et libertés.

Lionel Perez a de son côté indiqué que le projet de loi 21 sur la laïcité, qui interdit le port de signes religieux pour le personnel de l’État en situation d’autorité, «ne représente pas les valeurs montréalaises ni québécoises».

La déclaration a été faite en marge du dernier conseil municipal dans la salle de l’hôtel de ville où est actuellement accroché un crucifix. Les élus déménageront dans l’édifice voisin le temps que seront faits d’importants travaux à l’hôtel de ville. Le crucifix ne sera pas remis en place à la fin des travaux.

La Presse canadienne