Uncategorized

Jaden Schwartz porte un dur coup aux Jets et les Blues l’emportent 3-2

Jaden Schwartz porte un dur coup aux Jets et les Blues l’emportent 3-2
Photo: LA PRESSE CANADIENNE/John WoodsJaden Schwartz (17)

WINNIPEG — Jaden Schwartz a fait bouger les cordages alors qu’il ne restait que 15 secondes à écouler en troisième période, guidant les Blues de St. Louis vers une victoire de 3-2 contre les Jets de Winnipeg, jeudi soir.

«Tyler (Bozak) est arrivé sur la glace et il s’est probablement douté qu’il ne restait plus beaucoup de temps. Il a envoyé la rondelle au filet et j’ai été un peu chanceux, elle a touché mon bâton», a mentionné Schwartz.

Cette victoire in extremis a permis aux Blues de prendre les devants 3-2 dans cette série quart de finale de l’Association Ouest. Les Jets feront face à l’élimination à l’étranger, samedi.

Selon les statistiques de la LNH, l’équipe qui gagne le cinquième match d’une série quatre de sept alors que c’est l’égalité 2-2 remporte les honneurs de la série dans 78,8 pour cent des cas (205-55).

«Si nous perdons, nous serons éliminés. C’est une assez bonne motivation. Le sixième match sera notre meilleur», a déclaré l’attaquant des Jets Kevin Hayes.

Ryan O’Reilly et Brayden Schenn ont aussi enfilé l’aiguille pour la formation de Winnipeg, qui a effacé un retard de deux buts au troisième engagement. Jordan Binnington a stoppé 29 lancers dans la victoire.

Les Jets ont pris les devants 2-0 en première période grâce à des buts d’Adam Lowry et Hayes, mais ils n’ont pas été en mesure de donner le coup d’assommoir.

Connor Hellebuyck a effectué 26 arrêts pour l’équipe locale, qui a perdu les deux premières parties de la série et qui a porté à six matchs sa séquence de défaites à domicile, en incluant la saison.

«C’est un bond chanceux, a dit Hellebuyck à propos du but de Schwartz. La rondelle a bondi et a atterri sur son bâton. C’est difficile à digérer, mais je crois que nous étions la meilleure équipe ce soir. Si nous continuons à nous battre, ce n’est pas terminé.»

Les cinq victoires de cette série ont été enregistrées par l’équipe qui était à l’étranger.

«On ne voit pas ça très souvent n’est-ce pas?, s’est questionné le capitaine des Blues, Alex Pietrangelo. On ne voit pas les équipes à l’étranger gagner toutes les parties, mais nous retournons à domicile et nous avons mieux joué au quatrième match. Nous pouvons bâtir là-dessus.»

Schenn a créé l’égalité 2-2 alors qu’il restait un peu plus de six minutes à jouer au troisième vingt. Oskar Sundqvist a passé la rondelle de l’autre côté en tombant, mais il a sorti le filet de ses amarres. Schenn a toutefois eu le temps de lancer le disque dans le but.

Sur la séquence menant au but victorieux, Bozak a passé la rondelle vers Schwartz, qui a montré une belle coordination pour la toucher au vol.

Les Jets n’ont mis que 12 secondes avant de soulever la foule. Lowry est sauté sur un retour de lancer de Brandon Tanev pour inscrire son premier but de la série. Il s’agissait du même coup d’un record d’équipe pour le but le plus rapide en séries.

Hayes a doublé l’avance des siens à 13:35, lorsqu’il a glissé le disque sous la jambière de Binnington. L’attaquant aurait pu ajouter deux autres buts au second tiers. D’abord, pendant que la rondelle se dirigeait derrière la ligne rouge, il l’a fait sortir du demi-cercle en voulant la pousser au fond du filet. Puis, Hayes s’est amené seul devant le gardien des Blues, mais Binnington ne lui a rien donné.

C’est finalement au début de la troisième période que les Blues ont montré des signes de vie. Lors d’un avantage numérique, O’Reilly a utilisé son patin avant de tromper la vigilance de Hellebuyck.

Judy Owen, La Presse canadienne