Uncategorized

Le changement climatique est la plus grande menace pour la santé, disent des médecins

Le changement climatique est la plus grande menace pour la santé, disent des médecins
A dump truck works near the Syncrude oil sands extraction facility near the city of Fort McMurray, Alta., on June 1, 2014. THE CANADIAN PRESS/Jason Franson

MONTRÉAL — Une grande coalition de médecins lance cet avertissement: les changements climatiques constituent la plus grande menace pour la santé des Québécois.

Constatant dans leurs urgences les effets du réchauffement du climat et de toutes ses conséquences médicales, ils déclenchent un «Code Bleu»: celui qu’on crie quand un patient est en arrêt cardiaque, a expliqué Claudel Pétrin-Desrosiers, médecin résidente en médecine familiale, et porte-parole de l’Association canadienne des médecins pour l’environnement (ACME).

L’ACME a organisé une conférence de presse mardi matin à Montréal, avec une longue liste d’organisations de professionnels de la santé, pour appeler les citoyens à se mobiliser contre les changements climatiques.

Pour eux, le lien entre le changement climatique et la santé est clair: la population devra faire face à des vagues de chaleur de plus en plus fréquentes, des insectes responsables de divers problèmes comme la maladie de Lyme voient leur territoire décupler avec le réchauffement du climat et la pollution est responsable de crises d’asthme et d’autres problèmes cardiorespiratoires.

Ces professionnels de la santé invitent les Québécois à faire pression sur les élus pour demander des changements rapides, tels que la réduction de la dépendance au pétrole, une transition vers le transport collectif et le transport actif, et l’accélération du verdissement des villes.

De telles actions vont diminuer les visites à l’urgence des hôpitaux, les hospitalisations et les maladies chroniques, font-ils valoir.

Ils seront aussi de la grande manifestation de la semaine de la terre qui aura lieu samedi prochain.

Stéphanie Marin, La Presse canadienne