Uncategorized

Les Huskies battent l’Océanic 6-3 et accèdent à la finale de la LHHMQ

Les Huskies battent l’Océanic 6-3 et accèdent à la finale de la LHHMQ
Photo: Archives Métro

Les Huskies de Rouyn-Noranda ont atteint la grande finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec grâce à une victoire de 6-3 contre l’Océanic de Rimouski lors du quatrième match de leur série demi-finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, mercredi à Rimouski.

La troupe de Mario Pouliot s’est sauvée avec le match et la série grâce à quatre buts consécutifs dont trois en troisième période.

Félix Bibeau avait d’abord créé l’égalité 3-3 en milieu de deuxième période, et Joël Teasdale a donné l’avance aux visiteurs dès la 20e seconde de jeu du troisième vingt. Bibeau a ajouté son deuxième de la rencontre 93 secondes plus tard avant que Justin Bergeron ne mette le match hors de portée de façon définitive à 14:51.

Jacob Neveu et Patrik Hrehorcak ont marqué les autres buts des Huskies qui ont joué cette série sans Peter Abbandonato, le meilleur marqueur de la ligue, victime d’une mononucléose.

Carson MacKinnon, Alexis Lafrenière et Jeffrey Durocher ont inscrit les buts de l’Océanic, qui a été limité à 21 tirs. Les Huskies en ont obtenu 34.

Plus tôt mercredi à Halifax, les Mooseheads ont inscrit quatre buts consécutifs en un peu plus de huit minutes en deuxième moitié de deuxième période et ils ont défait les Voltigeurs de Drummondville 5-2 lors du quatrième match de leur série demi-finale.

La formation de la Nouvelle-Écosse, qui est déjà assurée de participer au tournoi de la Coupe Memorial à titre de club-hôte, mène la série 3-1 après cette troisième victoire consécutive.

Le cinquième match aura lieu vendredi soir au Centre Marcel-Dionne.

Les Voltigeurs venaient de prendre une avance de 1-0 grâce à un but de Dawson Mercer, à 10:01 de la période médiane, lorsque les Mooseheads ont ouvert la machine.

Raphaël Lavoie a d’abord créé l’égalité exactement 62 secondes après le but de Mercer, pendant un avantage numérique. Quelque trois minutes plus tard, pendant une autre punition aux Voltigeurs, Maxim Trépanier a déjoué Olivier Rodrigue et Xavier Parent l’a imité 72 secondes plus tard.

Antoine Morand a complété l’explosion lors d’une autre supériorité numérique à 19:07.

Samuel Asselin a ajouté un but dans un filet désert à 16:29 du troisième vingt, avant que Joseph Veleno n’inscrive le deuxième but des Voltigeurs avec 1:12 à jouer au temps réglementaire.

Le gardien Alexis Gravel a été la grande vedette du match alors qu’il a fait face à 35 tirs. Les Mooseheads en ont récolté 23.

La Presse canadienne