Uncategorized

Coup de pouce de Québec pour les familles monoparentales à faible revenu

MONTRÉAL — C’est finalement à compter du 1er octobre que 5600 familles monoparentales à faible revenu bénéficieront d’un coup de pouce de Québec: une bonification de l’exemption fiscale pour pension alimentaire.

Le problème vient du fait qu’une pension alimentaire versée pour un enfant est comptabilisée dans le revenu du parent. Comme ce parent a alors un revenu plus élevé, sa prestation d’aide sociale s’en trouve réduite.

Ainsi, l’exemption pour pension alimentaire pour enfant passera de 100 $ à 350 $ par mois, par enfant à charge.

La mesure avait déjà été annoncée dans le dernier budget du gouvernement du Québec, en mars dernier, mais jeudi, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a apporté quelques précisions.

Il a ainsi souligné que la mesure coûtera 146 millions $ sur cinq ans, qu’elle entrera en vigueur le 1er octobre prochain et qu’elle bénéficiera à 5600 ménages.

À la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec, la directrice générale Sylvie Lévesque se réjouit de cette «très bonne nouvelle». Il s’agit là d’une revendication qu’elle formulait depuis 15 ans.

Lia Lévesque, La Presse canadienne