Uncategorized

Tunnel La Fontaine: plus d’un demi-milliard $ et quatre ans de travaux

Tunnel La Fontaine: plus d’un demi-milliard $ et quatre ans de travaux
Federal Minister of Infrastructure and Communities Francois-Philippe Champagne and Quebec Minister responsible for Montreal and Greater Montreal Chantal Rouleau attend a news conference in Montreal, Monday, June 3, 2019, where they announced a joint investment into the repair and upgrade of the Louis-Hippolyte Lafontaine Bridge-Tunnel. THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes

MONTRÉAL — Ottawa confirme sa contribution à la réfection du pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, dans l’est de Montréal — un projet fédéral-provincial de plus d’un demi-milliard de dollars, qui commencera au printemps 2020 et qui doit s’échelonner sur quatre années.

La chaussée, l’éclairage, les voûtes, les murs, la signalisation, le système de protection contre le feu y passeront, notamment la reconstruction complète de la chaussée de l’autoroute 25 entre l’île Charron et l’échangeur Sherbrooke, ainsi que la construction d’infrastructures pour le transport collectif dans les axes des autoroutes 20 et 25.

Le ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, et la ministre québécoise déléguée aux Transports et responsable de la Métropole, Chantal Rouleau, en ont fait l’annonce, lundi en conférence de presse conjointe à Montréal.

«On amène les infrastructures de Montréal dans le 21e siècle», a lancé le ministre Champagne, qui faisait aussi référence au pont Samuel-de-Champlain, qui devrait être inauguré à la fin du mois.

Le ministre Champagne n’a pas voulu dire dans quelles proportions le montant global de plus d’un demi-milliard sera réparti entre les deux gouvernements pour ne «pas compromettre l’intérêt public», puisque le processus d’appels d’offres suivra bientôt et les soumissions en conséquence.

«C’est important de faire l’annonce ce matin, parce que vous savez: quand on fait l’annonce, ça cristallise le moment où des sommes peuvent être encourues et deviennent éligibles en fonction du programme fédéral-provincial de financement des infrastructures. Donc, c’est important de faire l’annonce aujourd’hui pour permettre des travaux préparatoires. Mais sur la distribution des sommes, on va vous revenir une fois qu’on aura tous les détails, suite à l’ouverture des offres qui ont été soumises pour les grands travaux», a résumé le ministre Champagne.

Cet investissement majeur dans l’un des cinq liens qui relient Montréal à la Rive-Sud doit permettre d’en prolonger la durée de vie de 40 ans.

Pas moins de 47 millions de véhicules empruntent chaque année le tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine, a noté le ministre Champagne. «C’est le tunnel autoroutier le plus long au Canada», a-t-il pris la peine de souligner.

Dans 13 pour cent des cas, ce sont des véhicules lourds qui l’empruntent, a ajouté la ministre Rouleau.

Mesures d’atténuation

L’énorme chantier ne se fera évidemment pas sans causer d’entraves. Mme Rouleau promet plusieurs mesures d’atténuation et un solide plan de communication pour les usagers.

Entre autres, il y aura ajout de 850 places de stationnement incitatif dans l’axe de l’autoroute 20.

De même, une troisième voie de 11 kilomètres sera ajoutée à l’autoroute 20 en direction de Montréal, entre Sainte-Julie et le tunnel pour le transport collectif et le covoiturage.

Aussi, une voie sera aménagée pour les autobus sur l’accotement de l’autoroute 20 entre Beloeil et Sainte-Julie.

De plus, de nouveaux quais seront construits pour accueillir des autobus supplémentaires à la station de métro Radisson.

De même, une nouvelle offre de navette fluviale est à l’étude entre Montréal et la Rive-Sud.

«On a comme objectif de transformer la mobilité dans la région métropolitaine. Les travaux qui sont annoncés aujourd’hui, tout le monde savait qu’il fallait y arriver. Et voilà: on annonce qu’on le fait et que des mesures d’atténuation seront mises en place», a résumé la ministre Rouleau.

Lia Lévesque, La Presse canadienne