Uncategorized

Mort de la mère de Gilles Duceppe: «Un décès accidentel mais évitable»

Mort de la mère de Gilles Duceppe: «Un décès accidentel mais évitable»
Photo: Ryan Remiorz/La Presse CanadienneLa mère de Gilles Duceppe avait été retrouvée morte gelée à la Résidence Lux Gouverneur de Montréal.

MONTRÉAL — Mme Hélène Rowley Hotte Duceppe, la mère de l’ex-chef bloquiste Gilles Duceppe, est bel et bien décédée d’hypothermie, indique le rapport du coroner dévoilé mardi.

La coroner Géhane Kamel confirme les informations qui avaient déjà circulé, à savoir que la femme de 93 ans avait quitté son appartement de la Résidence Lux Gouverneur à Montréal, à cause du déclenchement d’une alarme, mais qu’elle n’a jamais pu retourner à l’intérieur de l’édifice, la porte s’étant verrouillée.

Son décès est survenu le 20 janvier dernier, alors que la température ressentie atteignait moins 35 degrés et qu’il neigeait.

La coroner fait plusieurs recommandations, parmi lesquelles celle de munir la résidence d’un système d’interphone avec sonnette aux six portes aux sorties d’urgence.

Elle recommande aussi de désigner une personne pour surveiller les caméras et s’assurer de la sécurité des résidants.

Le Bureau du coroner rapporte que la Résidence Lux Gouverneur s’est engagée à mettre en place l’ensemble des propositions à court terme. L’administration a d’ailleurs déjà commencé à le faire .

Selon l’avocat de la famille, le rapport démontre la responsabilité de la résidence. La famille Duceppe compte poursuivre la Résidence Lux Gouverneur en justice, a-t-il affirmé en mêlée de presse.

Madame Rowley Hotte Duceppe habitait à la Résidence Lux Gouverneur depuis un an.