Uncategorized

France: l’écologiste et ex-ministre Nicolas Hulot demande le rejet de l’AECG

France: l’écologiste et ex-ministre Nicolas Hulot demande le rejet de l’AECG
Photo: Francois Mori/Archives APNicolas Hulot, écologiste et ex-ministre français.

PARIS — L’ancien ministre français de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, appelle les députés de l’Assemblée nationale de France à rejeter l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne (UE).

Dans une lettre publiée lundi sur le site web franceinfo, l’écologiste bien connu appelle les élus français qui s’apprêtent à voter à avoir le courage de dire non à l’accord de libre-échange qui couvre presque tous les secteurs et facettes de la relation commerciale canado-européenne. En France, le texte de l’entente suscite de nombreuses réticences.

Nicolas Hulot signale que le Canada utilise déjà à son avantage les mécanismes peu transparents associés à l’AECG et il rappelle qu’en 2016, le Canada avait fait pression avec succès sur la Commission européenne pour affaiblir sa proposition de définition des pesticides perturbateurs endocriniens.

Il ajoute que si les Canadiens sont vraiment des amis de la France, ils doivent accepter de renégocier politiquement cet accord pour en supprimer les risques qu’il qualifie de dispensables.

Nicolas Hulot a démissionné avec fracas de son poste de ministre en août dernier, en direct à la radio française. Il a dénoncé les lents progrès de la France dans les dossiers environnementaux et son propre manque de pouvoir à faire avancer les choses.

La semaine dernière, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a fait la promotion de l’AECG lorsqu’il a accueilli des dirigeants du bloc de 28 pays membres de l’Union européenne. Lorsque M. Trudeau a discuté le mois dernier à Paris avec le président français Emmanuel Macron, les deux leaders ont annoncé que la France ferait avancer la ratification de l’AECG dans l’espoir d’une conclusion d’ici la fin 2019.

 

La Presse canadienne