Uncategorized

Le soccer pour rapprocher les jeunes et les policiers

Photo: Photo TC Media - Simon Dessureault

Après s’être entraîné avec des policiers pendant plus de trois mois, des jeunes du centre jeunesse Mont Saint-Antoine participeront au Mondial SPVM de soccer, dimanche au parc Marcel-Laurin, dans l’arrondissement Saint-Laurent.

Ces garçons placés sous la Loi de la protection de la jeunesse pratique les jeudis avec des policiers depuis le mois de mai sur les terrains de soccer du centre.

«La plupart d’entre eux ont déjà été arrêtés par la police et ils ont une perception très négative des policiers. Le but est de rapprocher les jeunes des milieux défavorisés avec les policiers», a expliqué Karine Henrichon, agente sociocommunautaire au poste 48 qui est reliée au Mont Saint-Antoine.

Changements progressifs
Cet objectif semble d’ailleurs se réaliser peu à peu.

«Ça me donne une vision différente des policiers, mais ça ne veut pas dire qu’ils ont tous changé», a affirmé un jeune de 14 ans qui est hébergé au Mont Saint-Antoine depuis presque deux ans.

«Ça va sûrement me donner plus confiance envers les policiers», croit un autre adolescent de 15 ans du centre qui joue au soccer depuis qu’il a l’âge de 6 ans.

Des anciens du Mont Saint-Antoine qui sont retournés dans leur famille peuvent également participer au tournoi.

«C’est un beau projet parce qu’on joue au soccer au lieu de faire des conneries. Je me suis fait arrêté plus d’une fois dans ma vie et je me rends compte qu’ils ne sont pas juste là pour nous nuire», a dit un garçon qui a vécu pendant neuf mois au Mont Saint-Antoine.

Dix-huit équipes de jeunes en difficultés de l’île de Montréal rivaliseront avec les équipes de policiers des différents postes de quartier.