Uncategorized
18:26 6 juillet 2016 | mise à jour le: 7 juillet 2016 à 09:39

L’art de prendre des décisions



L’art de prendre des décisions


Photo: MétroPensive young beautiful businesswoman in glasses working on laptop and keeping hand on chin while sitting at her working place

Gérer et administrer une entreprise implique de prendre plusieurs décisions importantes. Un art d’autant plus difficile à maîtriser qu’il s’exerce souvent sous la pression, sans parler des dissensions que peuvent entraîner vos choix.

Voici quelques pistes permettant de contourner les obstacles et d’aboutir à des décisions avisées.

Fixez-vous une date limite
Pendant le processus de réflexion, tout en laissant une place à votre intuition, restez concentré en commençant par vous fixer une date limite pour prendre une décision définitive. Notez ensuite les différentes étapes que vous jugez importantes à accomplir – la cueillette de renseignements ou les différents aspects dont il faut tenir compte, par exemple – afin de parvenir à cette décision.

Prenez du recul
Faut-il consulter avant de prendre une décision? Oui. Mais sachez ensuite prendre du recul pour analyser les commentaires reçus. Examinez, par exemple, les avantages et les inconvénients de chaque option. Demandez-vous aussi quels sont les impacts positifs et négatifs que votre décision aura sur vous et sur les autres, de même que ce qu’elle implique en matière de coûts et de changements.

Dans un souci de cohérence, assurez-vous que la décision reflète vos besoins et vos valeurs. Prévoyez aussi un plan B, voire un plan C. Vous serez ainsi mieux préparé à répondre aux critiques lorsqu’il sera temps de rendre votre décision publique. Si vous avez l’impression de tourner en rond, prenez une pause et éloignez-vous de votre vie professionnelle. Vous pourrez ainsi avoir la tête reposée pour revenir en force sur la réflexion en cours.

Pensez à l’impact souhaité
Parfois, il est nécessaire d’oublier votre intention initiale pour réfléchir à l’impact que vous désirez avoir au final. Demandez-vous, par exemple, pourquoi il est essentiel d’avoir ce résultat en ce moment. Vous pourrez y trouver une grande différence.

Limitez l’importance du problème
Pour faire baisser la pression sans pour autant ignorer les commentaires de votre entourage, examinez le problème sous tous les angles possibles. Plus précisément, essayez de trouver au moins trois façons différentes d’envisager cet enjeu.

Est-ce la bonne décision?
Comment savoir si vous faites le bon choix? Vous aurez d’abord le sentiment que la décision est constructive: vous sentirez un équilibre, tout en sachant que la situation pourra être ajustée au besoin. Vous aurez aussi l’impression d’avoir fait le tour de toutes les options possibles.

En revanche, rappelez-vous qu’il est impossible d’être certain à 100 % de ses choix. Même si vous en arrivez à une décision qui vous convient, elle peut entraîner de l’insécurité. Malgré tout, la peur ne doit pas vous influencer dans le processus. Vous devez faire preuve de leadership et avoir comme but unique de faire ce qui est bon pour votre entreprise.