Des blagues de cônes oranges, des performances musicales et de nombreuses déclarations d’amour à Montréal ont marqué le coup d’envoi des festivités du 375e anniversaire de la Ville lors de Montréal s’allume, une émission spéciale diffusée en simultané sur quatre chaînes, dimanche soir.

Durant 90 minutes, une centaine d’artistes et de personnalités publiques ont enchaîné les performances et les sketchs tout en présentant la programmation des festivités du 375e de Montréal, qui se tiendront tout au long de 2017.

Parmi les moments comiques, notons Louis-José Houde se remémorant avec une pointe de nostalgie ses premiers accidents de voiture à Montréal. «J’ai reculé plein de fois dans ce lampadaire, dans cet arbre et… dans cet homme. Comment ça va, la hanche?». En rappelant qu’il doit être responsable de la moitié des 30 accidents par jour qui ont lieu dans la ville, l’humoriste a promis de s’acheter un vélo pour le 375e.

Les travaux qui ne finissent jamais ont été une source d’inspiration pour plusieurs numéros, notamment pour le tour de ville de Patrice L’Écuyer, qui a rappelé que les problèmes de travaux à Montréal ne datent pas d’hier. «La construction du Stade olympique a couté 796% plus cher que prévu», a-t-il expliqué à des touristes dans un autobus à deux étages.

Éric Salvail, de son côté, est allé donner en cadeau à des citoyens de Québec des emblèmes montréalais, dont un sent-bon du Cinéma l’Amour et une salière en forme de cône orange. À ses côtés, le maire de Québec, Régis Labeaume, a dit trouver Montréal bien jeune: «Nous autres, on est à 408, on n’est pas impressionnés ben ben».

Des dizaines de performances musicales ont ponctué cette émission spéciale, notamment des reprises de classiques québécois par Marie-Mai et Louis-Jean Cormier, qui ont été mixées avec des extraits de prestations originales de Ginette Reno, d’Yvon Deschamps, de Diane Dufesne, de Leonard Cohen et de Gerry Boulet.

Un autre segment musical a mis en valeur le caractère multiculturel de la Ville avec des performances de Betty Bonifassi, de Random Recipe, de La bronze et de Boogat. Valaire et Christian Bégin ont quant à eux offert un sympathique jam au parc Jarry.

La militante innue Mélissa Mollen Dupuis et l’humoriste français Jeremy Demay ont été parmi les seuls à aborder l’histoire de Montréal dans leur numéro. Mélissa Mollen Depuis a notamment rappelé que si on célèbre les 375 ans de Montréal, les Autochtones sont ici depuis 10 000 ans. Demay, lui, s’est moqué de l’anniversaire qu’on célèbre: «375, ç’a pas rapport, c’est comme si on fêtait la fête de mon cousin qui a 11 ans et trois quarts». En lançant un clin d’œil au fondateur de la Ville de Québec, il a conclu leur segment en déclarant: «Une Autochtone et un Français qui font un numéro ensemble sans s’entretuer… dans tes dents Champlain!»

Un autre moment qui a traité d’histoire a été celui animé par Stéphane Archambault, Mehdi Bousaidan et Mariloup Wolf, dans lequel on a nommé des inventions inusitées de Montréal, dont le beurre d’arachide, la push-up bra, les casses-tête 3D et… la bière? «Ben non, ça, ç’a été inventé en Mésopotamie il y a 6000 ans, mais on aime en boire!» a lancé Mariloup Wolf.

«Je vais toujours vivre à Montréal, parce que j’ai un condo dans Griffintown et que je vais le payer pendant 75 ans.» – Mehdi Bousaidan

Montréal s’allume était l’occasion de rendre hommage à la Ville. C’est ce qu’ont fait des dizaines de personnalités aussi variées que Karine Vanasse, les Backstreet Boys, Michel Tremblay et Kent Nagano, qui ont remercié la métropole pour tout ce qu’elle leur a apporté. «Je me suis mariée ici, il y a toujours une partie de moi qui est ici», a déclaré Céline Dion, qu’on a vu debout sur le comptoir du restaurant Schwartz’s chanter «Bonne fête Montréal» avec les clients de l’institution.

Un des témoignages les plus originaux est sans surprise venu de Jean Leloup. «J’aime la mentalité; tranquille, cool. C’est comme une station de métro où il était sensé y avoir ben du trafic et, finalement, les gens sont restés assis à prendre un café.»

La fête d’ouverture des célébrités du 375e anniversaire de Montréal s’est conclue avec l’illumination de lieux emblématiques de la Ville, dont l’Oratoire Saint-Joseph, la Biosphère et le mat du Stade olympique, pendant que Robert Charlebois chantait, au piano, Je reviendrai à Montréal.

 

 

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!