Mario Beauregard De gauche à droite: Marco Viviani, Aref Salem, Benoit Robert et Elsie Lefebvre.

La Ville de Montréal a annoncé mercredi avoir libéré 115 places de stationnement sur rue uniquement pour les autos électriques en libre-service.

Les clients d’AutoMobile qui ont opté pour un véhicule électrique pourront garer leur auto dans l’un des 115 emplacements du centre-ville surplombés d’un panneau comprenant le signe 405. Les modèles hybrides ne sont pas admissibles.

Grâce à l’application mobile, ils sauront à distance si une place de stationnement est occupée, chaque véhicule électrique étant équipé d’un GPS. La seule mauvaise surprise pourrait venir du fait que les places réservées uniquement aux véhicules électriques ne soient occupées par des véhicules en infraction.

Pour l’entreprise Communauto, qui offre le service AutoMobile, il s’agit d’une bonne nouvelle. «Avec l’ajout de 85 autos électriques à notre flotte, on est désormais les premiers au Canada et les seconds en Amérique-du-Nord en matière d’électrification», a souligné Marco Viviani, porte-parole de Communauto.

De son côté Aref Salem, l’élu responsable des transports à la Ville de Montréal, a souligné que cette nouvelle étape «répond à la stratégie d’électrification des transports de la Ville», qui inclut notamment l’installation de bornes de recharge (400 d’ici la fin de l’année), et l’achat de véhicules municipaux électriques.

Benoit Robert, président fondateur de Communauto, espère pour sa part que cette avancée permettra d’augmenter l’utilisation des autos électriques de l’entreprise qui sont actuellement deux fois moins rentables que les autres véhicules de la flotte de l’entreprise montréalaise. «Pour ramener recharger les véhicules dont la batterie est bientôt vide, ça nécessite l’embauche de 12 postes à temps plein», a souligné M. Robert.

De son côté, l’entreprise Car2go, qui ne propose pas de véhicules électriques, préfère miser sur des ententes avec des propriétaires de stationnements privés pour permettre à ses clients de se garer au centre-ville.

Rappelons qu’en 2020, seules les autos électriques en libre-service seront autorisées sur le territoire de la Ville de Montréal.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!