Collaboration spéciale Le film sera lancé à Toronto au festival environnemental Planet in focus

Même si sa diffusion au Québec n’est pas encore officielle, le documentaire Rivières perdues fait déjà beaucoup parler de lui. On y raconte le passé, le présent et le futur des rivières urbaines de plusieurs villes, dont Montréal. La productrice Katarina Soukup en dévoile les contours.

Quel est le propos du documentaire ?
On parle du destin de plusieurs rivières urbaines à Montréal, Toronto, Londres, New-York, Séoul et Brescia. Avec l’urbanisation, ces cours d’eau ont disparu ou ont été canalisés dans des systèmes d’égouts. Mais dans certaines villes comme à Séoul ou Londres, on a décidé d’arracher l’asphalte pour les remettre en valeur et valoriser l’eau au lieu de la cacher. Ces projets sont aussi de puissants leviers de développement pour les quartiers concernés.

Pourrait-on le faire à Montréal ?
On a interrogé des spécialistes et ce serait tout à fait possible avec la rivière Saint-Pierre qui coule du quartier Côte-des-Neiges, au fleuve Saint-Laurent en passant par les secteurs de la falaise Saint-Jacques et de Pointe-Saint-Charles. On pourrait très bien faire des ouvertures dans le coin de l’échangeur Turcot ou dans le quartier Saint-Henri. Ça prend de la volonté politique. Malheureusement, à Montréal, il n’y a pas de projet de remise à la lumière envisagé actuellement.

En attendant, on se contentera d’une application iPhone…
En plus de la rivière Saint-Pierre, on traite de quatre autres cours d’eau montréalais. Une fois l’application téléchargée, le téléphone munit d’un GPS devient comme une baguette de sourcier numérique. Elle donne des informations sur leurs trajets respectifs et fournit des paysages sonores en trois dimensions et des anecdotes qui ont malheureusement été enfouies avec les rivières. L’application sera dévoilée jeudi en marge du Festival du nouveau cinéma qui débute mercredi.

RIVIÈRES PERDUES – application iPhone – DÉMO from Catbird Productions on Vimeo.

Aussi dans Montréal :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!