Raphael Beaumont-Drouin / TC Media Un corps a été retrouvé sur les lieux de l'incendie.

Un corps a été retrouvé après le violent incendie qui a fait rage au 734 rue Marie-Victorin dans le secteur Saint-Nicolas, à Lévis, dans la matinée du 24 décembre.

En entrevue à TC Media Nouvelles, la porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis, Guylaine Laflamme, a mentionné que les enquêteurs ont été sur les lieux du brasier avec des individus du Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale. «Il est trop tôt pour tirer une conclusion pour l’instant», a avisé Mme Laflamme.

Rappelons que les pompiers de Lévis ont été appelés à combattre un violent incendie qui a ravagé une résidence unifamiliale le 24 décembre dans le secteur Saint-Nicolas. C’est un voisin du 732, route Marie-Victorin qui a averti les services d’urgence à 6h06. Une fois arrivés sur les lieux, les pompiers ont enclenché une deuxième alarme à 6h13, a expliqué le porte-parole du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis, Richard Amnotte. «Les pompiers ont aperçu des lueurs et des colonnes de feu en arrivant sur les lieux et ont sonné la deuxième alarme.»

L’incendie a été jugé dangereux. Les pompiers ont alors utilisé une tactique défensive afin de maîtriser les flammes. «C’était trop dangereux pour les pompiers d’entrer à l’intérieur. De plus, rien n’indiquait qu’il y avait quelqu’un sur les lieux, rien n’était déneigé», informe le porte-parole.

Une pelle mécanique a détruit les restes de la maison de type bungalow pour que les pompiers s’assurent que tout soit éteint.

«Nous avons tenté de rejoindre le propriétaire, mais nous n’avons pas eu de retour. Les voisins ne le connaissaient pas beaucoup non plus», a conclu M. Amnotte, soulignant qu’une enquête est en cours pour découvrir les causes de l’incendie.

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!