Publications spécialisées

Chaque année, Société de recherche sur le cancer invite le grand public à lutter contre le cancer en relevant des défis physiques à travers le monde.

Depuis ses débuts, le Challenge SRC a permis d’amasser près de 7 millions de dollars grâce à l’implication de près de 1000 participants. En 2020, le programme soulignera son 10e anniversaire sous la thématique des sept merveilles du monde.

Monique Leblanc, 66 ans, en est à son 10e défi avec le Challenge SRC, avec plus de 100 000$ de recueillis pour la cause. Infirmière à la retraite, c’est sa façon de soutenir la recherche contre le cancer.

Monique, Comment avez-vous découvert le Challenge SRC?
Mon conjoint m’a apporté le dépliant et, parmi les destinations, il y avait le Machu Picchu. J’avais toujours voulu y aller alors j’ai sauté sur l’occasion. À mon retour, j’en ai rêvé tous les soirs durant au moins deux semaines! J’ai tout de suite su que j’en ferai d’autres. On dit que c’est l’Aventure d’une vie, et c’est vrai!

Qu’est-ce qui vous a motivé à continuer?
C’est l’encouragement des gens, et le fait de se dépasser. Savoir que j’en suis capable me procure un sentiment d’accomplissement incroyable. Et c’est plus facile de lever les fonds, car maintenant les gens me connaissent et me suivent. Ils sont inspirés par ce que je fais.

Qu’est-ce qui a été le plus gratifiant?
Au début de mon premier défi, je pensais que je ne me rendrais jamais en haut. Je suis arrivée une quinzaine de minutes après les autres, mais j’ai réussi!

 Parlez-nous de la préparation?
Les défis offrent différents niveaux de difficulté. Chacun peut trouver celui qui lui convient. C’est plus facile quand on est en forme, mais n’importe qui est capable de le faire en s’entraînant sérieusement. J’ai fait mon premier trek à 59 ans, et depuis j’ai réussi tous les défis. On m’a même surnommé Monique la machine!

 Vous avez tissé des liens!
Je recroise souvent des participants que je connais, et je rencontre de nouvelles personnes à chaque fois! On est tous motivés car on sait pourquoi on est là. En groupe, la réussite devient collective et on tisse des liens très forts.

 Vous avez vécu des moments inoubliables!
Oui. Par exemple, au Kilimandjaro, il y avait 60 porteurs et guides qui chantaient tous les matins pour nous encourager. La joie et l’énergie qu’ils dégageaient nous donnaient un énorme booste de motivation. Et avec le cadre magnifique, c’était magique! Chaque défi m’a marqué. C’est rassembleur et c’est une action concrète pour la cause.

Comment ça marche?
Le processus préparatoire dure environ une année. La Société de recherche sur le cancer offre une panoplie d’outils et d’activités pour aider les participants à atteindre leurs objectifs de financement et à s’entraîner. Pour avoir tous les détails, inscrivez-vous à une séance d’information!

Nos prochaines destinations: 7 merveilles du monde

  • Chine: à la conquête de la Grande Muraille de Chine en compagnie de l’aventurière Lydiane St-Onge (Lydiane autour du monde), nouvelle ambassadrice de Challenge SRC
  • Mexique: sur les traces de la civilisation Maya, et de Chichen Itza
  • Jordanie: traversée du désert vers Petra Antique
  • Italie: vélo de la Toscane à Rome pour terminer au Colisée
  • Inde: un défi sur le toit du monde en Himalaya, découverte du Taj Mahal
  • Brésil: ruée vers la route de l’Or, exploration de Rio et visite du Christ Rédempteur
  • Pérou: trek sur le chemin des Incas vers Machu Picchu

Jusqu’au 30 novembre 2018, obtenez 50% de rabais sur les frais d’inscription avec le code promo «MERVEILLE». Prêt pour l’aventure d’une vie? 

Aussi dans Publications spécialisées :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!