Publireportage

Dans sa courte vie, Omama, 8 ans, a déjà vu plus d’atrocités que la plupart d’entre nous ne verrons jamais au cours de toute une vie. La jeune fille et sa famille font partie des 4 millions de réfugiés syriens qui ont dû fuir la terrible guerre qui ravage leur pays depuis plus de 4 ans maintenant. Plus de 95% de ces réfugiés sont accueillis en Turquie, au Liban et en Jordanie, tandis que d’autres affluent, chaque jour, en Europe, à la recherche de sécurité et d’une vie renouvelée, pleine d’espoir.

«Elle a le mal du pays. Mais comment peut-on s’ennuyer de chez soi lorsqu’on n’a plus de maison?», se demande son père, Khaled. Leur maison familiale, à Alep, a été détruite par les bombes et ils ont dû vivre sous une tente en périphérie de la ville pendant un an. Leurs craintes se sont intensifiées à mesure que les retentissements des tirs et des explosions semblaient dangereusement se rapprocher, et qu’ils entendaient des récits évoquant la cruauté du groupe armé qui se fait appeler l’État islamique.

«Nous avions peur chaque minute de chaque jour et de chaque nuit». Alors, la famille, composée de six personnes, a décidé qu’elle n’était plus chez elle en Syrie. Tous ont marché jusqu’en Turquie, où ils ont payé des passeurs pour les emmener en bateau vers les rivages de l’Europe. Khaled a nagé avec une autre de ses filles le long de l’embarcation surchargée pour veiller à ce que toute la famille arrive de l’autre côté sans encombre. Maintenant, ils espèrent se rendre en Allemagne, mais tous les jours, des pays ferment leurs frontières.

Développement et Paix vient en aide à population syrienne depuis 2012

Développement et Paix soutient la population syrienne et les personnes réfugiées de ce pays depuis 2012. L’organisme est le membre canadien de Caritas Internationalis, une confédération internationale réunissant des agences qui œuvrent dans l’aide d’urgence et le développement, et avec lesquelles il parvient à rejoindre des milliers de personnes vulnérables qui ont besoin de vivres, d’abris, de trousses d’hygiène et d’autres produits de base. Développement et Paix travaille également auprès de plusieurs organisations locales en Syrie, où environ 12 millions de personnes ont besoin d’aide.

Manifestez dès aujourd’hui votre solidarité envers celles et ceux qui, comme Omama, ont besoin de sentir qu’un avenir meilleur est possible. Jusqu’au 31 décembre 2015, le gouvernement canadien doublera votre don en versant une contribution à son Fonds de secours d’urgence pour la Syrie.

Pour faire un don, visitez le site web de Développement et paix, appelez au 1 888 664-3387 ou textez PAIX pour faire un don de 10$.

boutondonsyrie_fr

Sept 10 Border into FYROM (Macedonia) ARIE KIEVITCORDAID_3 Sept 10 Border into FYROM (Macedonia) ARIE KIEVITCORDAID20926848799_5bf335ff33_o Sept 10 ARIE KIEVITCORDAID_3 Sept 10 Border into FYROM (Macedonia) ARIE KIEVITCORDAID_2 Sept 10ARIE KIEVITCORDAID

Aussi dans Publications spécialisées :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!