Publireportage

En partenariat avec Publimaison
Une visite libre demande de la préparation: si c’est votre première et que vous n’êtes pas accompagné d’un courtier, pas de panique! Voici un tour d’horizon sur l’organisation d’une visite libre en quelques questions.

1. Est-ce que je devrais faire inspecter ma maison?
Ce n’est pas une nécessité, mais les informations d’une inspection complète pourront jouer en votre faveur et ceci peut vous aider à déterminer les réparations ou rénovations à effectuer. Aussi, ceci démontre de la transparence devant les futurs acheteurs.

2. Est-ce que je dois refaire la décoration?
Des études démontrent qu’il est plus facile de vendre une habitation meublée plutôt que vide. Cependant, il n’est pas nécessaire de changer votre décoration; il est conseillé de ranger et de ne rien laisser traîner. Pour créer une atmosphère agréable, vous pouvez aérer votre maison un peu avant le début de la visite. De plus, il est important d’éviter de cuisiner des plats pouvant dégager une forte odeur. Évitez de laisser des objets de valeurs ou des bijoux à portée de main.

3. Devrais-je guider les visiteurs dans ma maison?
Il est recommandé de laisser les gens se promener dans votre demeure, assurez-vous de libérer l’espace. S’il y a beaucoup d’achalandage, ne faites qu’entrer un certain nombre de personnes dans votre propriété afin d’avoir un œil sur vos biens et offrir votre support en cas de question. S’il y a trop de personnes au même moment, ceci pourrait gêner certains acheteurs. La meilleure attitude est de rester discret afin de ne pas être trop intrusif, il n’est pas nécessaire de jouer le vendeur. C’est votre propriété qui se vend d’elle-même. Lors de la visite d’un acheteur potentiel accompagné d’un courtier, il est conseillé de les laisser échanger entre eux.

4. Devrais-je laisser mes animaux libres?
Il est conseillé de les garder à l’écart, car vous êtes peut-être un ami des animaux, mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Ainsi, afin d’éviter toute gêne, laissez vos animaux de compagnie loin des visiteurs.

5. Est-ce que je devrais préparer des documents?
Certains visiteurs se sont sûrement informés à propos de votre propriété; ayez à portée de main les papiers et documents nécessaires. Voici des exemples : factures de rénovations récentes, le coût des taxes, le relevé d’électricité, une inspection, des évaluations, etc. N’hésitez pas à prendre le nom des visiteurs, ceci vous permettra de communiquer avec eux dans les prochaines semaines afin de faire un suivi et d’évaluer leur intérêt.

6. Est-ce le bon temps pour négocier?
Que vous soyez aidé ou non d’un courtier, il n’est pas avisé de négocier avec l’acheteur durant une visite libre, à moins que ce dernier ne montre un intérêt marqué. Si vous faites appel à un courtier lors du processus de vente, mieux vaut lui laisser la responsabilité de négocier, car il pourra agir efficacement en fonction de vos intérêts.

Ces conseils proviennent d’une collaboration avec Publimaison, une référence dans la vente immobilière. Retrouvez plusieurs propriétés à vendre sur Publimaison!

Aussi dans Publications spécialisées :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!