Collaboration spéciale Marjolaine Boutin-Sweet est la candidate néodémocrate pour la circonscription de Hochelaga.

Depuis plusieurs semaines, la députée néodémocrate de Hochelaga, Marjolaine Boutin-Sweet, a sillonné les rues de sa circonscription et les stations de métro accompagnée de bénévoles pour faire signer son acte de candidature, qui officialisera sa participation au prochain scrutin fédéral.

«Au cours des prochains mois, en plus de mon travail quotidien de députée, mon équipe et moi continuerons d’aller à la rencontre des gens pour écouter leurs préoccupations et parler du plan du Nouveau parti démocratique (NPD) pour construire un Canada plus juste et plus vert où personne ne sera laissé pour contre», a affirmé Mme Boutin-Sweet.

L’élue promet de continuer à être très présente sur le terrain, dans Rosemont, Hochelaga-Maisonneuve et Mercier. Plusieurs assemblées de cuisine se sont tenues chez des sympathisants ces dernières semaines, pour discuter d’enjeux fédéraux et recruter de nouveaux bénévoles. L’équipe de la candidate néo-démocrate multipliera également les rencontres avec les électeurs.

«En 2011, nous avons commencé quelque chose avec Jack [Layton], c’est le temps de finir le travail avec Tom [Thomas Mulcair], a déclaré l’élue de Hochelaga. Les gens peuvent faire confiance à Tom pour livrer la marchandise et réparer les erreurs de Stephen Harper.»

Au cours de la dernière année, le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a dévoilé les premiers engagements électoraux du parti. Il promet notamment des investissements dans les services de garde et l’annulation des compressions de 36 milliards de dollars dans les transferts en santé. Le NPD s’est aussi engagé à réinvestir 115 millions de dollars dans le budget de Radio-Canada.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!