T LaSalle est prêt à faire face aux intempéries de l'hiver.

La chute de neige en début de semaine dernière fut la première occasion de voir les équipements de déneigement faire leur apparition dans les rues de Montréal. Pour le prochain hiver, LaSalle disposera d’un budget de 6,6 M$ pour faire l’entretien de son réseau routier.

Les précipitations du 21 novembre n’étant pas majeures, elles n’ont pas entraîné de dépenses significatives.

Comme c’était le cas lors du dernier hiver, chaque accumulation de neige supérieure à 10cm qui s’abat sur l’arrondissement de LaSalle générera des dépenses estimées à 825 000 $ et nécessitera l’implication de 70 cols bleus (50 de jour et 20 de nuit) pour déneiger 170 km de rues et 275 km de trottoirs.

Le budget de l’arrondissement pour l’hiver qui s’amorce se chiffre à 6,6 M$, le même que l’année précédente.

Les opérations de déblaiement, soufflage et signalisation sont faites par les cols bleus de LaSalle, alors que le transport de la neige est effectué par un entrepreneur privé. L’hiver dernier, la quantité de neige transportée était de l’ordre de 775 000 mètres cubes

Pour une deuxième année consécutive, la Ville de Montréal aura le dernier mot pour le chargement de la neige qui sera déclenché en simultané dans les 19 arrondissements montréalais.

Un plus
Les responsables du déneigement soutiennent que le fait que ce soit les cols bleus qui soient responsables du déneigement à LaSalle constitue un atout.

«Ça nous permet de donner un service de meilleure qualité. Un entrepreneur privé fait sa job et veut sortir vite. Si nous ne sommes pas satisfaits d’une rue, on peut retourner nos employés pour la refaire», explique le directeur général adjoint Benoit Gauthier.

La priorité est accordée aux artères commerciales, aux circuits d’autobus, aux voies réservées et aux entrées des hôpitaux et aux zones scolaires.

Chacun fait sa part
«La collaboration des citoyens facilite le bon déroulement des opérations de déneigement», selon Mathieu Robert Perron, porte-parole de l’arrondissement.

L’arrondissement demande aux gens de respecter les interdictions de stationner et de ne pas déposer la neige dans la rue après le déneigement.

Par ailleurs, le conseil a autorisé une dépense maximale de 388 616 $ pour la fourniture et le transport de sel de déglaçage des chaussées pour l’hiver 2016-2017. Le contrat est accordé à la firme Compass Minerals.

«Le taux unitaire de 65 $ par tonne métrique été obtenu par la Direction de l’approvisionnement, à l’intérieur d’une entente cadre de la Ville de Montréal. Ce taux est inférieur aux deux dernières années», explique M. Robert Perron.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus