Fondée par de jeunes LaSallois en 2012, DVA Concept Design se spécialise dans la confection de meubles haut de gamme en bois recyclé. Petit à petit, l’entreprise se taille une place de choix sur le marché, entre autres, grâce à un récent contrat avec le Cirque du Soleil.

«C’est une commande de plateaux de bois qui vont remplacer les plateaux de mélamine existants pour les mettre sur des tables ajustables au siège social du Cirque. C’est notre «target» de se faire connaître par des clients qui commandent en quantité», explique David Vachon, fondateur de DVA (David Vachon et associés) Concept Design, et DVA entrepreneurs généraux, deux entités complémentaires sous un même toit, au 2716, rue Lapierre.

DVA Concept Design fabrique un vaste choix de tables, bancs, bars, buffets, escaliers, étagères, lits, tables de conférences, tables de ping-pong et autres, en bois recyclé. On y confectionne même des pattes d’acier.

L’entreprise travaille principalement avec le bois de pruche, de pin rouge et de pin blanc. «C’est le bois qui a construit le Québec. Ça fait des tables uniques, faites à la main, avec notre finition, notre couleur. C’est ce qui nous démarque», lance David Vachon.

Quand sa compagnie soeur de construction procède à une démolition sur ses chantiers, elle récupère le bois. «Si on arrache un plancher, on le ramène au lieu de le jeter. On fait toujours une sélection», ajoute le président.

L’entreprise fabrique des meubles haut de gamme offerts aussi chez Meubles JC Perreault. «C’est du sur-mesure, avec service personnalisé. On fait des meubles durables pour les entreprises, car les gens veulent souvent des bureaux ouverts avec postes de travail qui s’ajustent», explique le fondateur.

Petite fourmilière
Lors du récent passage de TC Media, six employés travaillaient dans les locaux de la compagnie.
Au sous-sol, des employés, équipés de masques, sableuses et scies, s’affairent à concrétiser une commande de 40 tables, au son d’une musique tonitruante.

Des montagnes de bois de toutes sortes se dressent un peu partout et des poutres préparées sur place sont prêtes pour aménager un hall d’entrée qui sera aménagé chez Triotech, une firme technologique.

Au fond, dans une zone isolée, un soudeur travaille le métal.

Identité laSalloise
Natif et résident de LaSalle, l’homme d’affaires David Vachon et son associé François Canti ont grandi et étudié à LaSalle, à l’école Cavelier-De LaSalle et au cégep André-Laurendeau. La plupart des employés sont des LaSallois diplômés en ébénisterie de l’École du meuble.

David est le fils de Mario Vachon, ex-directeur des sports, loisirs et culture à l’arrondissement, maintenant à la retraite. Son associé Francois Candi partage la même passion pour le bois recyclé et la construction en général.

L’entreprise, qui emploie une dizaine de personnes, a récemment reçu une bourse de 5000 $ de l’arrondissement de LaSalle lors du gala du concours Propulse ton GSO (Grand Sud-Ouest), de PME MTL.

«Nous sommes sur le bon chemin et le prix nous a été remis par la mairesse de LaSalle elle-même. Être reconnus par notre arrondissement nous rend fiers et nos employés sont très contents», précise François Candi.

«Aussitôt qu’on a eu le prix, on a investi pour acheter une pompe à peinture pour augmenter notre qualité et réduire nos pertes. Avant, on «shootait» et on perdait de 25% à 30% de notre produit, qui coûte cher, dans l’air. La pompe permet de sauver beaucoup et on perd moins de temps», explique pour sa part David Vachon.

Près du centre-ville de Montréal, des ponts et de l’autoroute 20, «LaSalle est un point stratégique pour aller partout et la rue St-Patrick est notre échappatoire», disent les jeunes entrepreneurs heureux d’opérer une entreprise dans leur patelin.

Étape par étape
David Vachon, 31 ans, a d’abord créé DVA entrepreneurs généraux, une compagnie spécialisée en rénovation, agrandissement de maisons et rénovations de bureaux, en 2009.

Trois ans plus tard (2012), il a mis sur pied DVA Concept Design pour la création de meubles. L’idée de se lancer en fabrication de meubles de bois recyclé est venue par hasard.

«En 2010, on a fait une table pour le fun. Les couleurs du bois recyclé ont créé un potentiel. On a organisé un événement, mis une quinzaine de tables et vu un grand intérêt. Ça été le coup de départ», explique David Vachon.

L’entreprise a deux locaux au premier plancher et une mezzanine, pour près de 8000 pieds carrés. Les dirigeants veulent ajouter une autre mezzanine dans une prochaine phase.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!