Archives TC Média L'arrondissement veut «alléger les règles»

Les commerçant du Plateau-Mont-Royal pourront désormais installer des guirlandes de lumières, des toits de type auvent et des végétaux plus hauts sur les trottoirs.

Dans le but de laisser place à la créativité des commerçants et d’alléger les règles, l’arrondissement veut «permettre des choses qui étaient interdites avant», selon Alexander Norris, conseiller de la Ville pour le district Jeanne-Mance.

La qualité et la sécurité des aménagements ne seront pas sacrifiées pour autant.

«Nous avons les terrasses les plus belles et les plus accueillantes de la Ville de Montréal, et ça, c’est grâce à la créativité des commerçants et à nos exigences», lance-t-il.

Depuis 2010, le nombre de cafés-terrasses surchaussées ont doublé ajoute le conseiller. «Nous sommes les premiers à les avoir acceptés, c’est une réussite.»

Parmi les exigences imposées aux commerçants qui font que les terrasses sont «les plus belles», M. Norris parle de l’interdiction d’accrocher de la publicité, qui n’existe pas dans les secteurs de Ville-Marie ou du Village par exemple.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!