Chantal Levesque / TC Media Le maire de Montréal Denis Coderre était présent pour distribuer cadeaux et paniers de Noël.

Pendant la période des Fêtes, c’est entre 4000 et 5000 personnes défavorisées qui reçoivent des paniers de Noël de la part de l’organisme Jeunesse au Soleil, situé dans le Plateau-Mont-Royal.

Du 17 au 24 décembre, des dizaines de bénévoles se portent présents pour aider ces personnes dans le besoin. Les trois premiers mois de l’année seront aussi une période creuse où les dons continueront.

Grâce à la générosité de la population montréalaise, mais aussi de différentes entreprises, les gens peuvent bénéficier, en s’étant inscrits à l’avance auprès de l’organisme, de paniers de Noël composés de nourriture périssable et non périssable, ainsi que de produits congelés comme de la viande.

Les enfants de moins de 12 ans reçoivent des cadeaux de Noël neufs, des tuques et des écharpes sont offertes, tout comme des sapins de Noël pour ceux qui n’en ont pas.

«Je suis très surpris de tous les produits que nous pouvons emporter, lance un jeune homme accompagné de deux amis, les bras remplis de sacs. C’est un beau geste pour Noël, je ne m’attendais pas à avoir autant de choses.»

Jacques Chagnon, président de l’Assemblée nationale du Québec et député de Westmount-Saint-Louis en est à sa 31e année de bénévolat pour Jeunesse au Soleil.

«Dans notre société, il existe des gens qui sont exclus et qui n’ont pas la même chance que nous, commente-t-il. C’est important, mais aussi nécessaire d’être là, ça nous ouvre le cœur à une réalité à laquelle nous ne sommes pas tous les jours confrontés.»

Programme d’aide à l’enfance

La Ville de Montréal a annoncé, le 15 décembre dernier, qu’elle fera équipe avec Jeunesse au Soleil en ce qui a trait au projet «Programme d’aide à l’enfance».

Ils feront en sorte ensemble d’assurer des conditions égales d’apprentissage pour tous les enfants et de les inciter à prendre part à la vie de leur communauté.

«Jeunesse au Soleil est un modèle, autant au niveau de l’encadrement de l’enfant que des besoins d’urgence, ils ont toujours été là», assure le maire Denis Coderre, présent pour aider dans la distribution des paniers de Noël.

«D’un côté, on est fier de voir à quel point il y a beaucoup de bénévoles, tout le monde travaille main dans la main, ajoute-t-il. D’un autre côté, notre rôle c’est d’éradiquer la pauvreté, il y a encore trop de banques alimentaires, c’est une réalité face à laquelle on est confronté et Jeunesse au Soleil fait un travail exceptionnel.»

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!