Collaboration spéciale La cour de l'école Lambert-Closse sera littéralement transformée après la plantation de plus de 1200 végétaux et l'aménagement d'îlots de fraîcheur.

Plusieurs projets de verdissement se concrétiseront dans les prochaines semaines dans neuf établissements scolaires de l’est de Montréal. Au total, 485,5 mètres carrés d’asphalte seront retirés pour faire place à plus de 3400 végétaux afin de créer des îlots de fraîcheur en milieu urbain.

«Lorsque l’on sait que les jeunes enfants passent près de 400 heures par an dans les cours d’école, il est important d’en faire des espaces où il fait bon jouer et se détendre. Nous espérons que ces projets sauront en inspirer d’autres», précise Emmanuel Rondia, responsable du projet ILEAU au Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE-Montréal).

Les initiatives seront réalisées dans le cadre du projet d’Interventions locales en environnement et aménagement urbain (ILEAU). Les interventions se concentreront dans les entrées principales et les cours intérieures pour en maximiser l’impact.

Chacun des projets a ses particularités: arbustes fruitiers, plateformes en bois, bacs d’agriculture urbaine, larges fosses de plantation combinant arbres, arbustes et vivaces.

Pour l’ensemble d’entre eux, une attention particulière a été portée à la protection des végétaux pour assurer la pérennité des aménagements.

Le verdissement permet de transformer l’environnement des élèves, mais il bénéficie également à la communauté en assainissant l’air et en luttant efficacement contre les îlots de chaleur urbains.

«Nous croyons fermement à l’importance de modifier les cours d’école. Ce sont des milieux souvent fortement asphaltés où évoluent de jeunes citoyens, une population plus sensible à la chaleur», indique Mélanie Beaudouin, conseillère scientifique à l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Bûcherons de l’asphalte
Les projets sont l’occasion de sensibiliser les jeunes aux enjeux environnementaux et de les inviter à devenir à leur tour des bûcherons de l’asphalte.

«L’aménagement d’espaces verts dans les cours d’école favorise la sensibilisation de nos élèves au respect de l’environnement. Il leur permet de profiter, au quotidien, d’un petit coin de nature dont ils sont fiers», soutient Alain Blais, directeur de l’école primaire Lambert-Closse, où plus de 1200 végétaux seront plantés.

Le projet ILEAU est une opération de lutte aux îlots de chaleur urbains menée dans l’est de Montréal jusqu’en 2017. Coordonné par le CRE-Montréal, il combine des interventions multiples et concertées qui touchent autant le verdissement des terrains et bâtiments que la réalisation d’aménagement facilitant l’accès aux espaces verts et les déplacements actifs.

Les travaux ont déjà débuté dans plusieurs écoles et se poursuivront tout au long de l’automne.

Liste des établissements scolaires
Gabrielle-Roy (CSPÎ)

Lambert-Closse (CSPÎ)

Dante (CSEM)

Honoré-Mercier (CSEM)

Rosalie-Jetté (CSDM)

Cardinal-Léger (CSPÎ)

Saint-Justin (CSDM)

Collège d’Anjou

Cégep Marie-Victorin

 

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus