Les projets de piétonnisation sont conçus pour rendre l'espace public plus convivial, inciter les citoyens à faire des activités extérieures et à sécuriser les piétons.

Le projet de piétonnisation du secteur Notre-Dame-des-Victoires, dans Mercier-Ouest, sera de retour cet été. Pour cette seconde année, l’arrondissement reverra le concept d’aménagement et bonifiera la programmation événementielle.

Le secteur à aménager est celui bordé des rues Louis-Veuillot, Lacordaire et Monsabré, entre la rue Boileau et l’avenue Pierre-de-Coubertin. Ces tronçons se transformeront en aires de jeux pour tous, des plus petits aux plus grands.

À la suite du projet-pilote de l’an dernier, les résidents du quartier ont été sondés par l’arrondissement. Près de 65% des gens souhaitaient le retour du projet, alors que 31% se disaient contre une seconde expérience.

L’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) a donc décidé de récidiver.

Limiter les irritants
Hockey-balle, balançoires, aire de détente, parcours d’escalade, piano public, cours de danse, yoga, etc. Les possibilités sont nombreuses.

Plusieurs suggestions d’aménagement ont été avancées par les participants à la soirée de consultation.

Pour s’assurer que le projet obtienne l’approbation du plus grand nombre possible, l’arrondissement a décidé de consulter les résidents.

Ces derniers ont été invités à prendre part à une soirée de concertation et de création collective afin de penser les aménagements du secteur.

Plusieurs idées ont été avancées: murale pour graffitis, terrain de soccer, jeux d’eau, piste cyclable, kiosques maraîchers, spectacles et plus encore.

«Il ne faut pas oublier de revoir les activités devant la façade de l’église afin de les déplacer ailleurs. Plusieurs cérémonies religieuses ont été perturbées et d’autres annulées en raison des activités du projet de piétonnisation», de souligner des bénévoles de la paroisse qui espèrent que leurs doléances ne demeureront pas lettre morte.

Les objectifs ne sont pas d’importuner les résidents, mais bien de réduire les opportunités de transit sur les rues résidentielles; de sécuriser le secteur et d’augmenter la superficie des espaces publics à des fins récréatives, a rappelé l’arrondissement.

«Le défi sera d’intégrer les demandes citoyennes, mais nous sommes optimistes de parvenir à créer un projet rassembleur», indique Joseph Bergeron, de La Pépinière Espaces collectifs, l’organisme à but non lucratif responsable de concevoir les plans d’aménagement.

Le projet de piétonnisation Notre-Dame-des-Victoires devrait être réalisée à la mi-juin et en place jusqu’à la mi-septembre.

Deux autres projets dans Hochelaga-Maisonneuve
-Le projet de piétonnisation du «patio culturel», sur l’avenue Desjardins jusqu’à la ruelle Place Ernest-Gendreau, et celui de la rue Ontario, tous deux dans Hochelaga-Maisonneuve, seront aussi de retour cette année.

-L’arrondissement consacre un budget de 50 000$ à l’aménagement de chacun des projets de piétonnisation, alors que la ville-centre ajoute une somme de 100 000$ pour le projet Notre-Dame-des-Victoires.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!