Archives TC Media Près de 130 citoyens ont partcipé aux activités de consultation de l'OCPM dans le cadre du Plan particulier d'urbanisme Assomption nord.

Le développement des terrains du pôle l’Assomption nord représentera un défi pour l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM), particulièrement en ce qui a trait à la cohabitation entre les secteurs résidentiel et industriel.

Dans son rapport, dévoilé mercredi, l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) recommande l’adoption du Plan particulier d’urbanisme (PPU) tout en émettant 11 recommandations pour améliorer le projet.

Les membres de la commission soulignent «l’importance de garantir la continuité d’une présence forte du secteur d’emplois.»

Ils écrivent que des mesures devront être prises par les autorités pour faciliter la coexistence de ce secteur d’emplois avec les nouveaux usages du secteur, notamment la présence d’un secteur résidentiel qui pourrait se traduire par la construction jusqu’à 3000 unités d’habitation.

Christine Fréchette, directrice générale de la Chambre de commerce de l’est de Montréal, est heureuse que la commission reconnaisse le caractère industriel d’une partie du secteur à développer. La cohabitation entre résidence-industrie-commerce était l’une des préoccupations de la chambre de commerce dans le mémoire que l’organisme a déposé auprès de la commission.

«Nous avons été entendus et nous croyons en un développement harmonieux du secteur. Les espaces à développer permettent de créer des zones tampons au bénéfice de tous. Notre réaction est positive à l’égard du rapport de l’OCPM.»

Un projet d’envergure
Le secteur à développer représente au total 94 hectares, soit un peu plus de 15 terrains de football. Il est délimité par les rues Viau, Sherbrooke, Dickson et Hochelaga.

Sur un horizon de 20 ans, 4400 nouveaux résidents pourraient s’y établir dépendamment du nombre d’unités d’habitation construites et la densification des activités pourraient permettre l’arrivée de 1600 nouveaux travailleurs dans le secteur.

La prolongation du boulevard de l’Assomption, des pistes cyclables, des sentiers piétons, des places publiques sont aussi prévus dans les futurs aménagements.

Les investissements se chiffreront à plusieurs millions de dollars.

Le travail de l’OCPM est donc terminé dans ce dossier.

Le rapport de l’organisme sera déposé au prochain conseil municipal de la Ville de Montréal, en juin. Les décisions des élus dicteront la suite des choses, mais les «pépines» ne sont pas pour demain.

Recommandations de l’OCPM dans le dossier l’Assomption nord
-Que les entreprises existantes puissent demeurer en place de plein droit plutôt que de devenir dérogatoires

-Que l’arrondissement réévalue ses objectifs ou ses options, la capacité d’accueil des projets résidentiels n’ayant pas été démontrée

-Que l’arrondissement mobilise tous les acteurs et utilise davantage de moyens, incluant l’acquisition de terrains et la mise en réserve foncière, pour atteindre les objectifs de 15% de logement abordable et 15% de logement social

-Que l’arrondissement s’assure de la diversité de la typologie résidentielle pour assurer la mixité sociodémographique et répondre aux besoins des différentes clientèles

-Que l’arrondissement considère d’étendre l’aire d’accueil de la fonction résidentielle

-Que les nouveaux édifices, les voies et les espaces publics soient tenus de satisfaire aux exigences de l’accessibilité universelle

-Que l’arrondissement fasse connaître rapidement ses intentions quant à la réutilisation du terrain de la cour de services Chauveau à des fins publiques et communautaires

-Que si la construction d’une école s’avère nécessaire, qu’elle le soit à l’endroit le plus avantageux pour servir les activités récréatives, culturelles et sportives de la population avoisinante

-Que l’arrondissement se dote d’un véritable plan de verdissement touchant à la fois le domaine public institutionnel et privé

-Que l’arrondissement prévoit un plan des déplacements mettant l’accent sur les transports actifs et collectifs, la sécurité des piétons et l’accessibilité universelle

-Que l’arrondissement inclut toutes les parties prenantes à la mise en œuvre du PPU en mettant sur pied un bureau de projet et un comité de suivi multipartite

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!