Collaboration spéciale Plus d'un demi-million de caisses d'ananas, 3,5 millions de caisses de clémentines et 500 000 caisses de poivrons, entre autres, transitent chaque année par le centre de distribution de Courchesne Larose à Anjou.

Pour faire face à sa croissance soutenue de 10 à 12% annuellement, l’entreprise Courchesne Larose investira près de 7M$ pour agrandir ses installations situées dans le parc industriel d’Anjou.

L’importateur de fruits et légumes frais a le vent dans les voiles. Depuis son déménagement sur le territoire angevin, en 2011, sa croissance est constante. Le manque d’espace commence à se faire sentir.

«L’agrandissement permettra d’ajouter environ 70 000 pieds carrés. La construction est en cours et le projet devrait être terminé à la fin septembre», détaille Guy Milette, vice-président international et développement des affaires chez Courchesne Larose.

Les pieds carrés supplémentaires permettront à l’entreprise d’améliorer sa productivité et d’augmenter sa surface d’entreposage pour faire face à la demande en période de pointe.

Sans l’agrandissement, celle-ci aurait dû trouver des espaces pour faire transiter sa marchandise, parfois pour quelques jours seulement, avant d’effectuer la livraison à ses clients, explique M. Milette. Des coûts onéreux et des opérations qui ne sont pas optimales.

Courchesne Larose profitera aussi des travaux d’agrandissement pour créer une unité dédiée à l’emballage au cellophane des produits dans des barquettes ou contenants plastiques.

De 10 à 35 emplois devraient ainsi être créés.

Anjou: un choix stratégique
À proximité des grands axes routiers et du port de Montréal, le parc industriel d’Anjou était un choix tout désigné pour Courchesne Larose. L’entreprise livre majoritairement ses produits par transport routier.

Les camions de l’entreprise circulent 24 heures par jour aux quatre coins de la province (60% des clients), en Ontario (20% des clients) et dans les Maritimes (20% des clients), et ce, 12 mois par année.

«La demande de fruits et légumes est en augmentation, constate le vice-président. Ce sont des produits consommés quotidiennement et les bases de l’industrie sont solides. Notre croissance est supérieure à celle que nous avions anticipée.»

À l’aube de son 100e anniversaire, en 2018, Courchesne Larose est une entreprise familiale qui a traversé les années. Elle demeure toujours une joueuse de premier plan de l’industrie canadienne des fruits et légumes grâce à ses avancées technologiques et logiciels à la fine pointe (salubrité, traçabilité, certification).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!