Archives | TC Media

La venue prévue de plus en plus d’immigrants à Montréal pourrait contribuer à stimuler la demande de logements locatifs dans l’arrondissement Anjou, entrevoit la firme JLR Solutions foncières.

Anjou compte 56% de logements privés loués et environ 28% d’immigrants, constate JLR dans un portrait immobilier diffusé vendredi.

Citant des données de l’Institut de la statistique du Québec la firme mentionne que le flux migratoire net devrait passer de 20 000 personnes en 2015 à 30 000 personnes par an en 2015 et 2016.

«Les nouveaux arrivants choisissent possiblement Anjou pour son abordabilité, le loyer moyen dans l’arrondissement étant inférieur à celui du reste de l’île», suppose la firme.

 

Fait à noter: les données sur l’immigration dans l’arrondissement proviennent du recensement de 2011. La Ville de Montréal n’a pas encore publié sa compilation des données provenant du dernier recensement (2016).

Familles et aînés
Par ailleurs, Anjou demeure attrayant pour les familles et les personnes âgées à la recherche d’un logement abordable et d’un accès facile aux grandes autoroutes, conclut JLR.

La firme note que les Angevins ont l’âge moyen (43,9 ans) le plus élevé à Montréal (40,3 ans) et que près du quart d’entre eux ont 65 ans. En outre, «la proportion de résidents de longue date augmente et vieillit».

«On pourrait s’attendre à une croissance progressive de la demande de résidences pour personnes âgées, d’appartements locatifs conventionnels et éventuellement de condos», estime la firme.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!