Steve Caron/Le Flambeau Les pataugeoires des parcs Saint-Clément et Pierre-Bédard sont maintenant conformes au règlement révisé sur la qualité de l'eau dans les piscines et autres bassins artificiels du Québec.

Les projets de réfection des pataugeoires aux parcs Saint-Clément et Pierre-Bédard ont finalement coûté près du double que prévu initialement, passant de 600 000$ à plus de 1M$, par pataugeoire.

La mise aux normes des installations était rendue nécessaire en raison du futur règlement révisé sur la qualité de l’eau dans les piscines et autres bassins artificiels du Québec. Ces pataugeoires, qui ne disposaient pas d’un système de filtration, devaient être remplies et vidées chaque jour.

Elles dataient de 1961 et n’avaient fait l’objet d’aucune rénovation majeure depuis leur construction.

Outre un système de filtration et de désinfection, des jeux d’eau ont été installés. Un nouveau bâtiment de service a été construit pour y loger un bureau pour les surveillants-sauveteurs et un espace pour la nouvelle salle mécanique.

Une reconfiguration des aires existantes a aussi été faite pour permettre un accès universel.

Au départ, les travaux étaient estimés à 600 000$, mais la facture totale est plutôt de l’ordre de plus de 1M$ pour chacun des deux projets. Une hausse attribuable à la modification de l’envergure des projets, mentionne l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM).

«Le montant de 600 000$ provient d’une estimation de 2015. Depuis les standards ont évolué ainsi que les deux  projets et des composantes ont été ajoutées.»

Le surveillant possède maintenant un local pour les premiers soins, le cas échéant, et le sous-sol des bâtiments offre le dégagement nécessaire au personnel dédié à l’entretien des équipements, justifie-t-on.

L’arrondissement précise qu’il y a eu très peu de contingences lors de la réalisation des travaux et que le tout s’est déroulé sans surprises.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!