Collaboration spéciale Anne Riopel, des Spartiates d'Anjou, a pris la première position à l'épreuve de l'épée féminine chez les juniors.

La saison commence du bon pied pour plusieurs escrimeurs des Spartiates d’Anjou, alors que 11 d’entre eux ont atteint la finale de la première compétition provinciale.

La journée de compétition du 22 septembre a été chargée pour l’Angevine Anne Riopel, mais remplie de succès.

L’adolescente de 15 ans, qui est de catégorie cadette (moins de 17 ans), a remporté l’épreuve féminine à l’épée chez les juniors (moins de 20 ans) en plus de terminer deuxième chez les seniors (20 ans et plus).

Il s’en est fallu de peu pour qu’elle réussisse le doublé. En finale chez les seniors, elle a mené durant la majeure partie de son duel. Ce n’est qu’à la toute fin, alors qu’elle avait l’avance 14-12 qu’elle s’est inclinée par le pointage de 15-14.

«C’est un peu décevant. J’aurais pu l’emporter, mais bon ce sera pour une prochaine fois», de commenter candidement l’athlète.

Cette saison, Anne entend bien faire sa place sur le circuit. Elle compétitionnera principalement dans les catégories junior et senior et aimerait joindre l’équipe canadienne.

Les prochains mois seront déterminants. Elle devra cumuler les bons résultats avec constance pour espérer atteindre son objectif.

Au niveau senior, Loïc Beaulieu l’a remporté à l’épreuve de l’épée masculine et les sœurs Véronique et Rachel Lamarre sont montées sur la troisième marche du podium pour la médaille de bronze au sabre féminin.

Quant à Laurie-Ann Lamothe, elle a aussi terminé troisième au sabre féminin, mais chez les juniors.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!