Steve Caron/Le Flambeau Richard Campeau est le nouveau député de Bourget. Le candidat de la Coalition avenir Québec a délogé Maka Kotto, du Parti québécois, qui sollicitait un quatrième mandat.

Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Bourget, Richard Campeau, l’a emporté par 500 voix pour défaire le député sortant, Maka Kotto, rayant du coup le Parti québécois (PQ) de toutes les circonscriptions de l’Île de Montréal.

Rencontré en début de soirée, M. Campeau, se disait alors confiant de l’emporter et s’attendait à une course serrée. L’avenir lui aura donné raison puisque ce n’est que vers 23h30 que sa victoire a été officialisée.

Il aura fallu attendre jusqu’à la 164e boîte de scrutin sur 165 pour connaître le résultat final.

À l’annonce de sa victoire, la réaction des militants et bénévoles de la CAQ rassemblés au restaurant Coronel pour l’occasion ne s’est pas fait attendre. Le champagne a vite coulé à flot et les sourires étaient au rendez-vous.

Le principal intéressé n’a pas caché sa joie. Pour lui, il s’agissait d’une troisième campagne électorale, mais une première dans Bourget.

«On l’a eu. Et c’est grâce à vos efforts. Une élection, ça ne se gagne pas seul et je vous remercie pour votre travail. J’ai passé des moments extraordinaires au cours de cette campagne», a-t-il commenté à l’intention de ses bénévoles.

Au cours de son allocution, il a pris un engagement: celui de ne pas décevoir les électeurs de Bourget.

«Le vrai travail commence maintenant. Il faut agir et faire mieux. Les gens ont des attentes et nous devons y répondre comme nous nous y sommes engagés au cours de cette campagne.»

Et les dossiers viendront rapidement. La formation de François Legault a promis plusieurs millions pour le développement économique de l’est de Montréal et les transports. Elle devra maintenant livrer la marchandise.

Pour le député sortant, Maka Kotto, «la vie continue et c’est un nouveau chapitre qui débute.»

Sans se lancer dans une analyse exhaustive des résultats, à brûle-pourpoint il remarque que le pointage obtenu par la candidate de Québec solidaire, qui a récolté 24,4% des suffrages, lui a grandement fait mal.

«Les électeurs de Bourget – comme dans l’ensemble du Québec – ont exprimé leur désir de changement. J’aurais aimé un résultat différent, mais je respecte leur choix.»

Déconfiture du PQ à Montréal
Outre la victoire de la CAQ dans Bourget, les électeurs de la circonscription de Pointe-aux-Trembles ont aussi décidé d’élire un député caquiste. Chantal Rouleau l’ayant emporté sur son adversaire péquiste Jean-Martin Aussant.

La CAQ comptera donc deux élus sur l’Île de Montréal, alors que le PQ y a été rayé de la carte.

Québec solidaire, pour sa part, a réussi à y faire élire six députés, doublant ainsi sa représentation sur l’Île de Montréal. Les libéraux, eux, ont réussi à conserver plusieurs de leurs châteaux forts.

Au terme de la présente élection, l’Assemblée nationale comptera désormais 74 députés caquistes, 32 députés libéraux, 10 députés solidaires et 9 députés péquistes.

Résultats de Bourget
Richard Campeau (Coalition avenir Québec) 27,6%

Vincent Girard (Parti libéral du Québec) 18,9%

Marieke Hassell-Crépeau (Parti vert) 2,2%

Maka Kotto (Parti québécois) 26%

Marlène Lessard (Québec solidaire) 24,4%

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!