Le Flambeau/Archives L'adoption du budget 2019 de l'arrondissement d'Anjou se traduira par une augmentation du compte de taxe des contribuables.

Les propriétaires Angevins connaîtront une hausse de taxe oscillant entre 35$ et 70$ en 2019 selon leur catégorie d’immeubles, la taxe locale de l’arrondissement passant de 0,10 à 0,115$ du 100$ d’évaluation.

Pour une résidence unifamiliale de valeur moyenne, de 393 200$, l’augmentation sera de 58,98$; pour un propriétaire de condo dont la valeur moyenne est de 238 000$, la facture sera plus élevée de 35,70$; alors que pour un propriétaire d’immeuble de 2 à 5 logements, dont la valeur moyenne de l’immeuble est de 469 300$, la hausse sera de 70,40$.

Ces augmentations ne comprennent toutefois pas la hausse de la ville-centre, dont le budget sera connu dans quelques semaines et qui devrait être similaire.

Le budget de fonctionnement de l’arrondissement se chiffrera à 27 111 000$, en hausse de près de 1,5%.

Pour atteindre l’équilibre budgétaire, Anjou devra avoir recours à une partie de son surplus accumulé (729 300$), ce qui lui laissera une mince marge de manœuvre pour faire face aux imprévus dans l’avenir. À la suite de l’adoption du budget 2019, le solde du surplus de l’arrondissement sera de 1 489 974$.

«Nous sommes sous-dotés et c’est le même scénario qui se répète d’année en année sans que rien ne change. La capacité de payer des contribuables est limitée et on ne peut pas continuer à étirer l’élastique ou couper indéfiniment», déplore Luis Miranda, maire de l’arrondissement d’Anjou.

Avec l’élection d’une nouvelle administration à la ville-centre, M. Miranda se serait attendu à des changements et à une meilleure redistribution des transferts envers son arrondissement.

«L’augmentation des transferts de la ville-centre est de 118 300$ (0,66%) pour 2019, ce qui ne couvre même pas les hausses de salaire de nos employés (336 300$), dit-il. Pour maintenir notre offre de service, nous n’avons d’autres choix que de hausser notre taxe locale.»

Dans le cadre du Programme triennal d’immobilisations (PTI) 2019-2021, l’arrondissement disposera de 5,6M$ annuellement pour les trois prochaines années pour réaliser divers projets.

En 2019, Anjou prévoit entre autres investir 2,2M$ dans le réaménagement de ses parcs; 1,9M$ pour la protection de ses bâtiments; et 1,3M$ dans la réfection routière et les infrastructures.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!