Archives/Le Flambeau Les élus de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve ont entériné leur budget de la prochaine année, le 15 octobre dernier.

Le budget 2019 de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) se chiffrera à plus de 63,8M$, une augmentation de 2,7M$ qui s’explique principalement par une hausse de la rémunération des employés, des coûts des divers contrats et des priorités mises de l’avant par les élus.

L’arrondissement pourra compter sur des transferts plus généreux de la ville-centre grâce à une indexation de l’enveloppe budgétaire de base (742 500$) et à une somme de 1,4M$ dans le cadre de la Réforme du financement des arrondissements.

Des efforts pour compresser les dépenses ont été faits dans les divers services de l’administration qui permettront d’économiser 223 500$.

L’arrondissement n’aura donc pas besoin d’avoir recours à ses surplus accumulés pour équilibrer son budget.

Pour les contribuables, le taux de la taxe locale demeure inchangé à 0,0654$ du 100$ d’évaluation. Par contre, la hausse moyenne de la valeur des propriétés dans l’arrondissement étant de 2%, cela se reflètera dans la facture à acquitter des citoyens.

Par exemple, en 2018, une résidence unifamiliale moyenne de MHM valait 350 450$. En 2019, cette même résidence unifamiliale vaut maintenant 357 459$.

L’impact de la taxe d’arrondissement se traduira par une hausse de 5$ ou 2% pour le propriétaire d’une telle résidence.

Cette augmentation ne comprend toutefois pas la hausse de la ville-centre, dont le budget sera connu dans quelques semaines.

L’augmentation finale pour les contribuables est difficile à chiffrer pour le moment, mais ce qui est sûr, c’est qu’ils devront pour la plupart payer davantage.

Priorités 2019
Parmi les grandes priorités 2019 de l’administration, les efforts de verdissement s’accéléreront. Les élus misent sur l’élaboration d’un nouveau plan directeur des parcs et des espaces verts pour orienter leurs choix, la plantation d’arbres et la réalisation de projets de verdissement du domaine public.

La sécurité sera aussi au cœur des engagements avec la poursuite de l’implantation de mesures d’apaisement de la circulation. La réduction des limites de vitesse sur les rues résidentielles et la mise en place de mesures spécifiques aux abords des écoles continueront d’être des priorités de l’arrondissement.

Au chapitre de la gouvernance, les élus souhaitent une plus grande présence des citoyens dans le processus de prise de décision afin d’améliorer le lien entre l’arrondissement et les citoyens.

Tout cela en assurant une gestion responsable des fonds publics.

«Nous désirons permettre une meilleure planification afin d’éviter le mode de gestion à la pièce. Nous avons donc réservé une somme à même le budget pour soutenir financièrement la mission des organismes du quartier.

«Nous adopterons très bientôt une politique de soutien aux initiatives locales qui précisera les balises de l’octroi de ces sommes», a  indiqué le maire de MHM Pierre Lessard-Blais.

En fait, l’arrondissement tente de planifier dès maintenant pour les années à venir. Dès 2020, l’arrondissement ne pourra plus compter sur le 1,4M$ de la Réforme du financement des arrondissements.

Pour ne pas perdre le contrôle sur ses dépenses, les élus préfèrent jouer de prudence en édictant des règles claires.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!