L’état lamentable de la chaussée de l’avenue Guy préoccupe les citoyens du quartier. L’été dernier, près de 120 angevins ont ratifié la pétition de Denis Chassé, un citoyen, réclamant la réfection de ladite avenue. Le maire de l’arrondissement, Luis Miranda, avait alors fait savoir que le budget était insuffisant pour réaliser de tels travaux. Près d’un an plus tard, la situation est toujours la même et la chaussée continue de se dégrader.

M, Chassé est revenu faire valoir son point, le 6 mars, lors de la séance du conseil d’arrondissement.

« L’été passé, vous nous avez dit que les budgets étaient distribués autour des mois de mars et avril. Peut-être est-il trop tôt. J’ai communiqué avec les travaux publics et personne n’a pu me répondre, mais y a-t-il de l’argent qui sera dédié à la réfection de l’avenue Guy? », a questionné le citoyen.

M. Miranda a répondu qu’aucune décision n’avait encore été prise. Il en a profité pour rappeler que la situation financière de l’arrondissement était particulière, notamment en raison de la dotation des années précédentes qui, selon lui, était insuffisante, et de l’annonce de la révision du mode de calcul de la dotation des arrondissements.

« Il nous reste de l’argent qui était prévu au Programme triennal d’immobilisations (PTI). Toutefois, la situation fait en sorte que nous avons dû investir dans un nouveau bâtiment pour y déménager les organismes du centre Chénier. Nous ne sommes pas encore sûrs de ce que nous allons faire », a indiqué le magistrat.

Le citoyen a demandé à quel moment la décision de refaire, ou non, la chaussée de l’avenue Guy serait prise. À cela, M. Miranda a avoué qu’il l’ignorait.

Pas que du rapiéçage

Lorsque M. Chassé s’est présenté à la séance du conseil d’arrondissement, en juin dernier, il avait demandé à ce que la chaussée soit complètement refaite. Il soutenait que les multiples opérations de rapiéçage réalisées étaient insuffisantes.

« C’est vraiment atroce. Mis à part le quartier industriel, l’avenue Guy, c’est la pire des pires! On y retrouve des canaux qui s’affaissent, c’est très dangereux. Je vous fais grâce du rapiéçage, des trous et des fissures », avait-il dénoncé.

Le maire avait alors signifié qu’il était conscient de cette situation et que l’avenue Guy se trouvait sur sa shortlist.

 

Pour en savoir plus:

Avenue Guy: « c’est vraiment atroce »

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!