Cette année, la Coopérative jeunesse de services (CJS) d’Anjou permettra à 12 jeunes de mettre sur pied leur petite entreprise afin d’offrir différents services à la communauté angevine, et ce, pour les six semaines à venir.

Pour une quatrième année consécutive, le Carrefour jeunesse emploi (CJE) Anjou–Saint-Justin, a chapeauté la CJS. Il s’agit d’un projet destiné aux jeunes âgés entre 12 et 17 ans. Ceux-ci devront mettre sur pied leur propre coopérative de travail afin d’offrir des services dans le quartier.

Pour la plupart, cette implication constitue une première expérience de travail. « J’étais venu au CJE pour qu’on m’aide à faire mon CV et on m’a parlé de ce projet. Je suis content, ça va me permettre d’avoir de l’expérience de travail », confie Mike Saintelmy, un des jeunes qui participe à la CJS 2012.

Tout au long des six prochaines semaines, les jeunes coopérants seront accompagnés de deux animateurs, Maude Beaulieu-Craig et de Joël Vaudeville.

« Nous sommes-là pour les épauler. Les jeunes auront eux-mêmes à prendre en charge la gestion et le fonctionnement de leur petite entreprise », mentionne Mme Beaulieu-Craig.

« Nous en sommes actuellement à notre deuxième semaine de travail. C’est un emploi à temps plein. L’objectif c’est de faire connaître le projet à Anjou et qu’il soit rémunérateur pour chacun des coopérant », a souligné la présidente de la CJS 2012, Justine Beaulieu-Gervais.

La CJS répond non seulement à leur besoin de se trouver un emploi d’été rémunéré, mais également à se familiariser avec la réalité du milieu du travail. Les coopérants offriront divers services tels que : peinture, nettoyage, jardinage, tondre le gazon et autres.

Les personnes intéressées à embaucher les jeunes de la CJS peuvent communiquer avec les coopérants au 514 353-5400 ou par courriel au cjsanjou@gmail.com .

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!