Tout au long de l’automne, de Wall Street au Square Victoria devenue la Place du peuple, la population du monde entier a manifesté son indignation face aux abus du système. Les gens sont choqués par les profits monstres des banques et de la haute finance aux dépends des 99% de la population qui s’appauvrissent. Les indignés ont été expulsés de leurs campements dans les parcs, mais la grogne persiste.

Au cours des derniers mois, le ROCHA a reçu de nombreux appels de citoyens et citoyennes désirant participer à différents projets, dont Bonne boîte bonne bouffe. Profitant d’une oreille attentive, plusieurs angevins et angevines nous ont fait part de leur mécontentement sur diverses situations du quartier. Y aurait-il également des indignés à Anjou?

Par exemple, une femme a dénoncé le peu de services à la population qu’offrait Anjou. Selon elle, trop peu d’activités récréatives et culturelles gratuites sont offertes dans le quartier, alors qu’ailleurs à Montréal les maisons de la culture pullulent. De plus, certains services communautaires s’adressent spécifiquement à certains groupes de la population : soit les familles, les aînés ou les immigrants. Mais qu’y a-t-il pour les autres citoyens?

Un homme nous a raconté son indignation face à la situation des aînés. En cas de maladie, les personnes âgées sont laissées à elles-mêmes. Leurs proches portent un lourd fardeau et il est souvent difficile d’avoir accès aux ressources.

D’autres hommes et femmes se sont indignés face au manque de services, à l’accès difficile aux ressources et aux populations exclues par les groupes communautaires. Enfin, une mère monoparentale dans le besoin s’est vue refusée un panier de Noël, ne cadrant pas exactement dans les critères établis.

Y a-t-il un espace pour s’indigner à Anjou?

Le ROCHA, ainsi que différents groupes communautaires angevins, tentent de faire leur part en favorisant la mobilisation citoyenne par la mise en place des projets rassembleurs et la création de comités citoyens. Deux comités parents sont déjà actifs, un comité de citoyens aînés vient tout juste d’être créé et il est envisagé de rassembler les citoyens autour de la revitalisation de la Place Chaumont. Le ROCHA organisera le 2e Forum de développement social d’Anjou en 2013 où les citoyens seront invités à s’exprimer sur différents enjeux du quartier.

Afin de favoriser la participation et l’implication des citoyens et des citoyennes à leur communauté, il est important d’avoir des espaces où ceux-ci peuvent s’exprimer, se rencontrer et agir collectivement s’ils le désirent. À une époque où la désillusion face à la politique est grande, il est d’autant plus urgent de faire vivre la démocratie au niveau local. Que peut-on faire de plus?

N’hésitez pas à communiquez avec nous pour vous indigner, discuter et proposer des pistes d’action. Demandez Marie-Michèle au ROCHA, 514-351-4173 ou mondor@lerocha.org.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!