(Photo: Patrick Deschamps) Le déménagement de la cour de voirie Beaugrand permettra la réalisation d’un nouveau projet résidentiel sur le terrain situé à l’angle des rues Honoré-Beaugrand et Hochelaga.
Le déménagement des installations de la cour de voirie Beaugrand sur la rue Dickson permettra de revaloriser un terrain de plus de 10 000 mètres carrés en un projet résidentiel de plus de 300 unités d’habitation.

C’est du moins le souhait clairement exprimé par le maire de l’arrondissement lors de la consultation publique présentant la vision privilégiée par les autorités municipales pour le terrain situé à l’angle des rues Honoré-Beaugrand et Hochelaga.

Le projet, qui en est un préliminaire, comprendra des unités d’habitation, des jardins communautaires, des espaces verts, des commerces et des espaces de stationnement souterrains pour le volet résidentiel et en surface pour le volet commercial.

Le site accueillera trois bâtiments, dont deux de six étages et un de quatre étages. Au rez-de-chaussée du premier bâtiment, on retrouvera 35 200 pieds carrés de superficie pour le volet commercial, dont 30 000 pieds carrés pour une grande surface de l’alimentation. L’espace restant pourra accueillir des bureaux ou d’autres petits commerces.

Sur les cinq autres étages, on retrouvera au total 140 unités 3 ½ et 40 unités 4 ½.

Le second bâtiment, également de six étages, en sera uniquement consacré au logement, soit 48 unités 5 ½ et 42 unités 4 ½.

Le dernier édifice, celui de quatre étages, comprendra 62 unités 5 ½ provenant entièrement du volet social (coopérative d’habitation).

Les 120 jardinets communautaires que l’on retrouve actuellement au nord du terrain seront déménagés un peu plus au sud. L’espace permettra d’accueillir 70 à 80 jardinets, les autres seront déplacés au jardin Dupéré, situé à moins de deux km.

« Il s’agira d’un projet de mixité sociale qui respectera notre nouvelle politique en matière de logements sociaux. Nous y retrouverons des unités de condos, du logement abordable et du logement social », souligne le magistrat de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) Réal Ménard.

Réactions mitigées

Les réactions sont plutôt mitigées à l’endroit du projet. Bien qu’il s’agisse d’une version préliminaire et que des correctifs pourront être apportés en cours de route, il n’en demeure pas moins qu’il ne fait pas l’unanimité.

Certains citoyens présents à la consultation publique craignent pour leur tranquillité. Ils déplorent la hauteur des bâtiments envisagés, l’impact sur la circulation qu’aura l’arrivée d’autant de nouveaux résidents dans le secteur et la densité du projet.

D’autres applaudissent plutôt la décision de l’arrondissement de revaloriser ce secteur en créant un milieu de vie intéressant autant pour de nouveaux acheteurs que des locataires.

Ce qui fait l’unanimité, c’est l’arrivée d’un nouveau supermarché d’alimentation.

Nous sommes conscients que le projet ne peut satisfaire tout le monde, indique Louise Harel, conseillère municipale de Maisonneuve – Longue-Pointe.

« Il faut voir les plus et les moins. Dans ce cas-ci, je crois qu’il y a davantage de plus que de moins. »

Certains promoteurs semblent aussi de cet avis, puisque quelques-uns d’entre eux étaient présents à la soirée d’information. L’intérêt semble être présent, mais ils préfèrent attendent de voir le cahier de charge de l’arrondissement avant de se prononcer de manière définitive.

Ils auront amplement le temps d’étudier la question puisque le cahier de charge de l’arrondissement ne sera pas complété avant plusieurs mois. En fait, l’objectif est que le déménagement de la voirie et que le nouveau projet résidentiel soient terminés en 2015.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!