« L’intégration sociale et économique des personnes immigrantes est un enjeu prioritaire aux yeux de notre candidate dans Anjou-Louis-Riel. Je connais Marlène depuis plusieurs années. Dans nos implications communes, j’ai eu le bonheur de collaborer avec elle à plusieurs reprises. C’est une femme tenace, articulée et qui sait mettre tout en œuvre pour défendre les causes qu’elle sait justes. Elle possède une capacité à s’insurger devant les injustices qui fera d’elle une voix solide pour défendre les québécois et québécoises d’adoption », affirme Amir Khadir, co-porte-parole de Québec solidaire.

« En tant que députée, je ferai de l’intégration citoyenne des personnes immigrantes une priorité locale. Je crois qu’un gouvernement réellement inclusif se doit de tout mettre en œuvre pour que chaque québécois et québécoise puisse participer pleinement à notre projet collectif. Les besoins sont différents selon les groupes sociaux et notre devoir est d’y répondre adéquatement. C’est une question de droits et de dignité des personnes », déclare Marlène Lessard, candidate de Québec solidaire.

La diversité culturelle est une réalité dans Anjou-Louis-Riel où 24% de la population est immigrante, en plus des immigrant(e)s de deuxième et troisième génération. La circonscription a connu des vagues d’immigration plus anciennes comme les italien(ne)s et les portugais(es), mais aussi des plus récentes comme les maghrébin(e)s, les haïtien(ne)s et les latino-américain(e)s. L’intégration sociale et économique de ces personnes comporte souvent des obstacles majeurs. Le taux de chômage des hommes et des femmes issu(e)s de l’immigration est de 14%, alors que dans la population en général, les hommes ont un taux de chômage de 9,2% et les femmes, de 5,9%.

« Les entreprises privées embauchent des milliers de personnes et leur rôle est important en ce qui concerne l’intégration des personnes issues de l’immigration. Il importe que les entreprises respectent les normes fixées par l’État, comme le fait déjà le secteur de la fonction publique. Je m’engage à défendre la mise en place d’un programme d’embauche des personnes immigrantes au sein des entreprises privées employant 50 personnes et plus et qui bénéficient de subventions, de prêts ou de contrats du gouvernement du Québec pour un montant de 50 000$ et plus », affirme Mme Marlène Lessard.

« Les femmes sont souvent les principales responsables de la vie familiale, ce qui entraîne une intégration à la communauté d’accueil plus longue et incertaine pour elles que pour leurs homologues masculins. En tant que femmes, elles font donc face à des défis imposants. Leur réalité me tient à cœur et c’est pourquoi je m’engage à défendre l’instauration d’un programme particulier pour les femmes, facilitant leur acquisition du français et leur accès à l’éducation et au marché du travail. Le programme pourra prendre en considération la réalité familiale des femmes et offrir une plus grande flexibilité », poursuit la candidate de Québec solidaire.

« Enfin, nous connaissons le travail colossal que font les organismes communautaires qui œuvrent auprès des personnes immigrantes. Malheureusement, les budgets insuffisants, notamment en ce qui concerne le fonctionnement et le soutien à la mission, obligent la plupart des organismes à recourir au bénévolat et à des conditions de travail très précaires pour arriver à survivre. Je m’engage donc à soutenir financièrement les organismes qui offrent des activités d’accueil, de support et d’intégration. Ce sera pour moi un immense plaisir de collaborer avec les organismes du milieu afin de faire avancer une cause commune », conclu Mme Lessard.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus