L’école secondaire Édouard-Montpetit a été fermée les 24, 25 et 26 avril, en raison de manifestations étudiantes sur les terrains de l’établissement.

Mercredi (25 avril), de 150 à 300 élèves d’Édouard-Montpetit et étudiants du collège de Maisonneuve ont fait du piquetage sur les terrains de l’école. La direction de l’établissement a donc décidé d’arrêter les cours par mesure de sécurité.

Les manifestations ont été spontanées, puisqu’aucun vote de grève n’a été tenu. Les jeunes ont été libres de participer ou non.

« La décision de participer aux manifestations était personnelle. Personne n’a été forcée », indique Gabriel Chartier et Jean-Michel Fournier, tous deux membres du conseil étudiant d’Édouard-Montpetit.

Commissaire scolaire

Pris entre l’arbre et l’écorce, le commissaire scolaire du quartier, Christian Giguère, comprend la position des élèves et peut difficilement être en total désaccord avec celle-ci.

La situation des élèves d’Édouard-Montpetit est également très différente de celle de leurs aînés. On parle de trois journées de perturbations étudiantes et non pas de 11 semaines.

« Je suis content que les jeunes s’expriment. Ça démontre bien qu’ils ne sont pas si cyniques envers la politique. Il ne faut pas oublier que nous avons un rôle d’éducation à la citoyenneté à jouer. »

En tant que parent, sa position demeure la même, mais il prendrait le temps d’en discuter avec ses enfants.

« Quand les choses se passent dans le respect, les débats sont toujours sains », souligne-t-il.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!