Archives TC Media L'arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve doit retourner en appel d'offres. Aucun soumissionnaire ne s'est qualifié dans le dossier du réaménagement du site de la cour de voirie Honoré-Beaugrand, un projet mixte de plusieurs millions de dollars.

Bien qu’aucun soumissionnaire ne se soit qualifié lors du premier appel d’offres, les élus de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) sont confiants de pouvoir mener avec succès le réaménagement du site de la cour de voirie Honoré-Beaugrand, un projet de plusieurs millions de dollars.

Il s’agit d’un gros dossier pour la Ville de Montréal. Le site doit accueillir 325 logements, dont une coopérative de 67 unités, 80 unités accessibles au programme Accès Condos, 178 unités en copropriétés et en location.

Les logements comprendront des unités de 3 et 2 chambres à coucher. Le site fera également place à des espaces commerciaux (3700m2), dont 3200m2 pour l’alimentation.

L’entreprise Sobeys a d’ailleurs soumissionné, mais n’a pas été retenue. Au conseil d’arrondissement du mois de décembre, les propriétaires du IGA Godin, dont le magasin est situé tout juste en face de l’ancienne cour de voirie, ont souligné ne pas comprendre.

Ils souhaitent depuis longtemps déménager et agrandir leur commerce sur les terrains de la cour de voirie.

Ils ont tenté d’obtenir des explications. «Nous avons appris qu’aucun soumissionnaire n’avait été retenu. Nous sommes déçus et aimerions avoir plus de détails sur le processus. Nous sommes à nous demander si l’appel d’offres n’était pas trop dirigé et que le résultat n’était pas prévu dès le départ», ont-ils questionné.

Le maire, Réal Ménard, s’est montré peu bavard, en raison des clauses de confidentialité liant tout le processus des appels d’offres et a invité les propriétaires à faire preuve de prudence dans les mots choisis.

Il a dit comprendre la réaction des propriétaires, mais n’a pu extrapoler davantage. En entrevue avec Le Flambeau, il a mentionné qu’aucune entreprise ne rencontrait la totalité des critères du projet.

Retour à la case départ
L’arrondissement devra donc retourner à la case départ. Au cours des prochains mois, le comité exécutif entérinera le lancement d’un nouvel appel d’offres.

M. Ménard espère que le soumissionnaire retenu sera connu d’ici le milieu de l’année 2015.

Il ne serait d’ailleurs pas étonné si des regroupements se formaient étant donné l’ampleur du projet à réaliser.

«C’est un dossier prioritaire, autant pour l’arrondissement que la Ville-centre, d’indiquer le magistrat. Les 10M$ nécessaires au transfert de la cour de voirie Honoré-Beaugrand au clos Dickson ont été mis de côté. Le projet se réalisera, il ne reste qu’à trouver les partenaires de l’arrondissement pour concrétiser le projet résidentiel et commercial souhaité.»

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!