Isabelle Bergeron/TC Media Nicolas Riopel est le nouveau champion provincial d'escrime dans les catégories moins de 17 ans et moins de 20 ans.

Âgé de 15 ans seulement, Nicolas Riopel, des Spartiates d’Anjou, est le nouveau champion québécois d’escrime dans les catégories moins de 17 ans et moins de 20 ans. Des résultats qui arrivent à point pour l’adolescent, dont l’objectif est d’atteindre les plus hauts sommets de sa discipline.

L’entraîneur de Nicolas ne tarit pas d’éloges à l’endroit de son jeune protégé.

«Ce que Nicolas a fait comme résultat est franchement extraordinaire pour un athlète de son âge. Il a battu des athlètes plus âgés et beaucoup plus expérimentés que lui avec un calme olympien», souligne fièrement Thierry Bourbonnais, entraîneur-chef et directeur technique du club d’escrime des Spartiates.

«Nicolas est le premier athlète du club à remporter les titres de champion provincial dans deux catégories différentes, qui plus est, dans des catégories supérieures à son âge», ajoute M. Bourbonnais.

Le jeune homme n’en est toutefois pas à ses premiers coups d’épée. Il pratique son sport depuis six ans déjà et ne prend pas les choses à la légère.

Il s’entraîne cinq fois par semaine, deux fois en salle de musculation et trois autres fois en gymnase pour parfaire sa technique.

Mais avant de compétitionner aux Olympiques, le chemin à parcourir est encore long. Il en est bien conscient, puisque le plein potentiel d’un escrimeur survient au milieu de la vingtaine.

«Les Jeux olympiques sont un objectif à long terme, indique l’escrimeur angevin. Pour le moment, j’espère bien performer à la prochaine Coupe des 4 nations et au championnat canadien pour être sélectionné sur l’équipe de Relève. Je dois obtenir de bons résultats, soit monter sur le podium.»

En préparation pour ses prochaines compétitions, Nicolas travaille principalement sur sa technique. La différence entre une victoire et une défaite en escrime se joue régulièrement à de petits détails.

«Je me concentre sur ce que je peux faire pour améliorer mes performances et non pas en fonction de mes adversaires. L’escrime demande une bonne préparation physique, mais également mentale», avoue le principal intéressé.

Par ailleurs, d’autres athlètes des Spartiates ont aussi bien performé aux championnats provinciaux.

Rémi Riopel, 18 ans, a terminé troisième dans la catégorie moins de 20 ans, alors que Philippe Gauthier, 16 ans, a obtenu la troisième place dans la catégorie moins de 17 ans.

Du côté féminin, Rosalie Desjardins, 15 ans, a décroché la troisième position dans la catégorie moins de 17 ans.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!