Steve Caron/TC Media Plusieurs militaires de la base militaire de Longue-Pointe ont rendu hommage à leurs collègues décédés au combat dans les divers conflits armés ou missions à l'étranger.

«Il était important de souligner les gens décédés au combat, ceux qui ont donné leur vie en sacrifice. Si nous sommes libres aujourd’hui, c’est grâce à eux», de souligner Richard Prénovost, directeur général du Repos Saint-François d’Assise, au terme de la cérémonie commémorative tenue à l’occasion du jour du Souvenir.

Plus de 1000 combattants sont enterrés au Repos Saint-François d’Assise. Des gens qui ont participé à de nombreux conflits armés ou missions à l’étranger et qui sont décédés sur les champs de bataille.

Dans les prochains mois, M. Prénovost souhaite ériger un monument commémoratif en leur honneur. Il aimerait que les travaux soient terminés à temps pour l’an prochain.

Plusieurs personnalités politiques assistaient à la cérémonie. On retrouvait notamment la députée de Hochelaga, Marjolaine Boutin-Sweet, Serge Geoffrion, attaché politique du député de Bourget Maka Kotto, et Karine Boivin-Roy, conseillère municipale du district de Louis-Riel.

Plusieurs militaires de la base militaire de Longue-Pointe et le curé François Baril, de la paroisse Saint-François d’Assise, étaient également présents.

Le Ô Canada, dans une version d’époque, la lecture du poème «Les yeux d’un vétéran» de Jacques Nadeau, un ancien prisonnier de la guerre, et le dépôt de couronnes fleuries ont été des moments solennels remplis d’émotions.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!