Collaboration spéciale Les amateurs de planches à roulettes pourront de nouveau s'exercer dans le stationnement de l'aréna Chaumont, alors que le skatepark d'Anjou sera de retour cet été.

Les adeptes de planche à roulettes pourront renouer avec leur activité préférée dans le stationnement de l’aréna Chaumont. Après une absence d’un an, en raison des travaux à l’aréna, le «skatepark» est de retour cet été.

Les rampes et modules seront installés dans les prochaines semaines. Les activités débuteront à la mi-juin pour se terminer à la mi-août.

Comme par les années passées, un intervenant sera sur place pour accompagner les jeunes et assurer le bon déroulement des activités sur le site.

«Les jeunes ont déjà hâte, indique Annie Cinq-Mars, directrice générale de la maison des jeunes Le chemin faisant d’Anjou. Le retour du skatepark est très attendu.»

Au gré de la saison, il n’est pas rare d’y retrouver une vingtaine d’adolescents de tous les âges quotidiennement. Les jeunes et moins jeunes passent plusieurs heures dans les modules à pratiquer leurs différentes figures.

«C’est une activité très populaire et rassembleuse pour les adolescents du quartier», souligne Mme Cinq-Mars.

Installations permanentes
L’arrondissement d’Anjou et ses divers partenaires étudient la possibilité d’aménager des installations permanentes.

Une première rencontre a eu lieu à cet effet et d’autres sont à venir. Il reste du travail à faire, mais certaines pistes ont été explorées.

Le site idéal, l’aménagement, les coûts reliés à un tel investissement, tout est analysé de près. L’objectif est de parvenir à élaborer un projet à inclure au prochain Programme triennal d’immobilisations (PTI) de l’arrondissement.

«Le projet est dans l’air. Les élus nous ont demandé de leur soumettre une proposition afin de voir ce qu’il était possible de faire. Nous y travaillons», avoue Martin Savaria, directeur de la culture, des sports, des loisirs et du développement social à l’arrondissement d’Anjou.

Mme Cinq-Mars ne cache d’ailleurs pas sa joie. La concrétisation d’un skatepark permanent serait la réalisation d’un rêve pour les jeunes.

«Il n’y a pas eu de skatepark l’an dernier et les adolescents en étaient très déçus. Ils ont mandaté le conseil d’administration de la maison des jeunes pour s’assurer qu’il soit de retour en 2016. Si on pouvait aménager une infrastructure permanente, ce serait encore mieux.»

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!